La technologie

Votre communauté ouvrira-t-elle après la fin de l’état d’alarme? Lesquels veulent maintenir la fermeture du périmètre après le 9 mai?

Publication: mardi 4 mai 2021 12:30

Les communautés autonomes continuent d’avancer dans leurs plans d’application de mesures après la fin de l’état d’alerte le 9 mai. Et c’est qu’à partir de ce jour les restrictions envisagées dans le décret diminuent, telles que les limitations nocturnes, l’interdiction des réunions dans les foyers et la limitation des mouvements. Précisément sur ce dernier point, l’application des fermetures de périmètres, certains dirigeants régionaux ont commencé à manifester.

Le dernier était le président de Castilla-La Mancha. Emiliano García Page, qui a déclaré qu’il allait lever la fermeture du périmètre bien qu’il ait l’intention de continuer avec le couvre-feu fixé entre 00h00 et 6h00 dans la région. « Je signerai un décret tout au long de cette semaine », a-t-il expliqué ce lundi.

Comme ce sont des mesures qui peuvent affecter les droits fondamentaux des citoyens, chaque gouvernement autonome doit décider de ce qu’il veut appliquer et demander, préalablement justifié, à la Cour supérieure de justice correspondante de l’approuver ou de le rejeter.

Et une nouveauté importante. Les Communautés disposeront d’un nouvel élément juridique pour éviter la disparité des décisions judiciaires qui peuvent survenir. Le gouvernement a décidé d’incorporer dans le décret approuvé aujourd’hui par le Conseil des ministres une nouveauté dans le domaine de l’ordre contentieux administratif. Ainsi, elle permettra aux autonomies de faire appel devant la Cour suprême des ordonnances des cours supérieures de justice annulant leurs mesures. Quelque chose qu’ils ne pouvaient pas faire jusqu’à présent et avec lequel la Cour suprême aura le dernier mot et pourra dicter la jurisprudence.

L’exécutif a maintenu à tout moment dans son idée de ne pas étendre l’état d’alerte, insistant sur le fait qu’il existe «des outils suffisants» pour faire face au virus sans qu’il soit nécessaire de faire une déclaration exceptionnelle.

Jusqu’à présent, voici le positionnement de chaque Communauté autonome moins d’une semaine avant la fin de l’état d’alarme, les restrictions actuelles et ce qu’elles envisagent d’appliquer:

Communauté valencienne

Le président valencien Ximo Puig propose la levée de la fermeture du périmètre et la modification du couvre-feu. Ainsi, il a indiqué qu’il n’est pas sur la table de fermer une municipalité ou une province, ce qui signifie qu’il sera possible de circuler librement. Cependant, il reconnaît que des mesures devront être prises pour que la libre circulation ne se traduise pas par une augmentation des infections. Voici vos mesures actuelles:

– Fermeture du périmètre jusqu’à la fin de l’état d’alarme

– Couvre-feu de 22h00 à 06h00

– Réunions limitées à six personnes de deux groupes de coexistence

– Les activités culturelles augmenteront leur capacité jusqu’à 75% et les cérémonies jusqu’à 50%

Castille la Manche

Le gouvernement de Castille-La Manche lèvera la fermeture du périmètre lorsque l’état d’alerte diminuera le 9 mai, mais est favorable au maintien d’autres mesures de prévention des infections telles que l’utilisation d’un masque et un couvre-feu. Emiliano García-Page a annoncé qu’il signera cette semaine un décret avec les mesures. Actuellement, les restrictions suivantes s’appliquent:

– le couvre-feu nocturne de minuit à 6h00

– Fermeture du périmètre de la région

– Groupes jusqu’à six personnes dans des espaces publics et privés

Galice

La réunion du Conseil interterritorial de ce mercredi et la levée annoncée et ratifiée de l’état d’alerte à partir du 9 mai prochain marqueront les étapes que suivra la Xunta cette semaine. Le comité clinique est enclin à continuer d’appliquer des fermetures de périmètres dans les communes et des limitations dans les heures d’activités, notamment dans le secteur de l’hôtellerie, mais il faudra attendre jeudi ou vendredi pour qu’elles soient «précisées». Voici vos restrictions pour le moment:

– Couvre-feu entre 23h00 et 6h00

– Réunions limitées à quatre personnes dans des espaces fermés, et six dans des espaces ouverts, hors cohabitants. Dans les communes avec périmètre fermé, seuls les cohabitants.

Catalogne

Le ministre régional de la présidence et porte-parole du gouvernement, Meritxell Budó, a avancé que si l’évolution des données sur la pandémie maintient sa tendance «à la baisse», il ne sera pas nécessaire d’appliquer des «mesures supplémentaires» à la fin de l’alarme. L’exécutif étudiait cependant la réforme du décret 27/2020 pour avoir un cadre réglementaire qui soit une «alternative s’il est nécessaire d’étendre la mesure, afin que le gouvernement ait un moyen de l’appliquer». Voici vos restrictions actuelles:

– Couvre-feu entre 22h00 et 6h00

– Limitation de six personnes dans les rencontres sociales

– Heures d’ouverture de l’hôtel de 7h30 à 17h00. Limitations de capacité dans le commerce et les centres commerciaux. À partir du 9 mai, les bars et restaurants seront ouverts jusqu’à 23h00.

Madrid

La présidente de la Communauté de Madrid et aspirant à reprendre ses fonctions après les élections de ce 4 mai, Isabel Díaz Ayuso, s’est prononcée en faveur du « maintien des mêmes mesures » après l’état d’alerte, à l’exception du couvre-feu « sévère du bâton ». . Madrid n’applique pas la fermeture du périmètre de la région. Voici les restrictions actuellement en vigueur:

– le couvre-feu de 23h00 à 6h00

– Interdiction des réunions de non-partenaires à domicile

– Hospitalité: maximum six convives par table en terrasse et quatre à l’intérieur, avec consommation de bar interdite et fermeture à 23h00

– Fermeture du périmètre par les aires de santé de base

Andalousie

Le président du conseil Juanma Moreno a statué sur le couvre-feu. La critique populaire selon laquelle « lundi le couvre-feu prend fin et nous ne pouvons pas fermer les plages avec des niveaux de contagion très élevés parce que l’état d’alarme prend fin. Les communautés sont ligotées ». Ils continuent de croire qu’après la nomination aux élections de Madrid, le gouvernement central prendra une décision. Voici les restrictions actuelles:

– Couvre-feu entre 23h00 et 6h00

– Réunions limitées à un maximum de six personnes

– Fermeture du périmètre de plusieurs communes

– Cependant, il existe des mesures qui varient en fonction du niveau d’alerte de chaque population, que vous pouvez consulter sur cette carte interactive.

Aragon

Le président du gouvernement d’Aragon, Javier Lambán, est convaincu qu ‘ »il ne sera pas nécessaire » d’adopter de nouvelles mesures de restriction après la fin de l’état d’alarme « , compte tenu de l’évolution de la pandémie » dans la communauté autonome, notant  » les effets qui produisent la vaccination. »Voici les mesures dans la région:

– Fermeture du périmètre de la communauté autonome, de la région de La Litera et des communes de Tarazona, Fraga et La Litera

– Couvre-feu entre 23h00 et 6h00

– Réunions limitées à six personnes en extérieur et quatre en espaces fermés, hors cohabitants. Dans les municipalités avec des limitations supplémentaires, seulement quatre personnes.

Asturies

Le président de la Principauté des Asturies, Adrián Barbón, a exprimé son intention de mettre à jour le système 4+ de mesures pour les communes ou localités lorsque l’état d’alarme prend fin et qu’il sera annoncé « dès que possible ». De plus, il a demandé à l’Exécutif national des mesures pour adapter la limitation des horaires au sein de la communauté autonome. À l’heure actuelle, ce sont les mesures qui s’appliquent:

– Couvre-feu entre 23h00 et 6h00

– Fermeture du périmètre de la Principauté

– Fermeture de l’intérieur de l’hôtellerie à 21h00

Baléares

Le gouvernement des Baléares est favorable au maintien des contrôles sanitaires dans les ports et aéroports des îles une fois que l’état d’alerte prend fin. Voici les restrictions actuelles:

– Couvre-feu entre 23h00 et 6h00

– Réunions limitées à six personnes

– Limitations de capacité en fonction du niveau d’alerte de chaque île. Minorque et Formentera sont au niveau 1 et les îles restantes au 2.

les îles Canaries

Le président des îles Canaries, Ángel Víctor Torres, a demandé au gouvernement central de mettre en œuvre des mesures extraordinaires dans l’archipel, qui sont autorisées par la loi, si l’état d’alerte disparaît enfin. Parmi ces mesures extraordinaires, il souligne que les contrôles dans les ports et les aéroports doivent être obligatoires, il doit y avoir des mécanismes pour contrôler la réunion des groupes, aussi bien dans les espaces publics que privés, ainsi que la nécessité d’avoir un test PCR ou un test de négatif antigène pour les voyages inter-îles. Voici les mesures actuelles en ce moment:

– Fermeture du périmètre des îles de Tenerife et Gran Canaria

– Fermeture du périmètre de l’archipel sauf test de diagnostic négatif

– Les mesures et le couvre-feu varient en fonction des niveaux d’alerte par îles: Gran Canaria et Tenerife sont au niveau 3; Fuerteventura et Lanzarote au numéro 2 et les îles restantes au numéro 1.

Cantabrie

La Cantabrie ouvrira ses frontières le 9 mai. Ainsi, désormais, la région « sera libre », selon son président, Miguel Ángel Revilla. Voici les mesures actuellement en vigueur:

– Fermeture du périmètre de la région

– Fermeture de l’intérieur des établissements hôteliers et de restauration

– le couvre-feu entre 23h00 et 6h00

– Dans les espaces publics et privés, groupes de 4 personnes maximum (sauf cohabitants)

Castille et Léon

Le ministre de la Santé de la Junta de Castilla y León défend le maintien des mesures restrictives après la fin de l’état d’alerte, ainsi que l’application du feu tricolore convenu au Conseil interterritorial de la santé pour aller « de pair » avec l’épidémiologie et la santé Les données. Voici les mesures actuelles:

– Fermeture périmétrique

– Couvre-feu entre 22h00 et 6h00

– Fermeture de l’intérieur de l’hôtellerie dans 31 communes jusqu’au 3 mai

pays Basque

Le Lehendakari prépare un nouveau décret qui sera publié le lundi 10 mai, dans le but de maintenir autant que possible les mesures actuelles. Urkullu a été l’un des dirigeants régionaux les plus critiques de la fin de l’état d’alerte et de la décision du gouvernement central de ne pas le prolonger. Voici les mesures actuelles:

– Fermeture du périmètre de la communauté et des localités avec une incidence supérieure à 400

– Couvre-feu de 22h00 à 06h00

– Clôture de l’activité à 21h00

– Réunions limitées à quatre personnes dans des espaces privés

Estrémadure

Le président de la Junta de Extremadura, Guillermo Fernández Vara, voit la fin logique de l’état d’alarme car « on ne peut pas vivre éternellement dans un état d’exception ». Voici les restrictions actuelles:

– Fermeture du périmètre de la communauté et des communes de Vegaviana et Guareña

– Couvre-feu entre 23h00 et 6h00

– Réunions: maximum quatre personnes dans des espaces publics fermés et six dans des espaces publics ouverts

La Rioja

La Rioja lèvera dimanche prochain, 9 mai, date à laquelle l’état d’alarme décline, la fermeture du périmètre de la communauté autonome et le couvre-feu et mettra en place un nouveau «feu tricolore» en fonction d’indicateurs pour imposer, le cas échéant, différentes restrictions . Cela a été expliqué par le président Concha Andreu. Voici les mesures actuelles:

– Fermeture du périmètre communautaire

– le couvre-feu entre 22h00 et 6h00.

– Maximum de 6 personnes en réunion. Dans les communes de niveau 5, le nombre maximum de réunions est de 4 personnes.

Murcie

Le président de la région de Murcie, Fernando López-Miras, blâme le gouvernement de Sánchez pour avoir refusé une prolongation et considère que « cela nous conduit à une impasse ». Voici les mesures actuelles:

– Fermeture du périmètre de la Région

– Couvre-feu entre 23h00 et 6h00

– Maximum de six personnes dans les espaces publics ouverts. Maximum de quatre personnes dans des espaces publics fermés et privés

Navarre

Le gouvernement de Navarre évalue la configuration du cadre juridique qui peut être ouvert après le 9 mai, face à une situation de « stabilisation fragile » des cas de COVID-19 dans la Communauté autonome, qui reste « à très haut risque » et avec des hôpitaux « très sous pression ». Ses mesures sont:

– Fermeture du périmètre de la Communauté Forale

– Limitation d’entrée et de sortie dans certaines communes

– Couvre-feu entre 23h00 et 6h00

– Réunions d’un maximum de six personnes dans des espaces publics ouverts (quatre fermés). Dans les espaces privés, uniquement pour le logement

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page