La technologie

Voici comment seront les horaires et la capacité cet été

Publié: samedi 05 juin 2021 10:06

Le Journal officiel de l’État (BOE) a publié l’accord du Conseil interterritorial du système national de santé sur la déclaration d’actions coordonnées contre COVID-19 après l’approbation mercredi dernier par le Conseil interterritorial avec les votes contre les gouvernements régionaux de la Communauté de Madrid, le Pays Basque, la Catalogne, la Galice, l’Andalousie et Murcie.

La publication indique que l’ouverture de lieux de vie nocturne peut être autorisée lorsque la situation épidémiologique de l’unité territoriale de référence pour le contrôle du COVID-19 de la communauté autonome dans laquelle se trouve le local est en dehors des niveaux de risque ou au niveau d’alerte 1 selon au document « Actions de réponse coordonnées pour contrôler la transmission du COVID-19. Dans les deux scénarios, les recommandations proposées pour le niveau d’alerte 1 dans ledit document seront suivies. Bien que si la communauté est au niveau d’alerte 2, l’ouverture des lieux de vie nocturne peut être évaluée « tant que les indicateurs complémentaires pour estimer le niveau d’alerte montrent une évolution favorable ».

Ce sont les mesures :

– La consommation de boissons et de nourriture, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, se fera assis à des tables, en veillant à ce que la distance de sécurité appropriée soit maintenue d’au moins 1,5 mètre entre les chaises aux différentes tables.

– Vous ne pouvez pas dépasser 50% de la capacité maximale à l’intérieur des locaux, et les tables seront limitées à six personnes à l’intérieur.

– Les terrasses extérieures de ces établissements pourront occuper toutes les tables autorisées, en veillant toujours à la distance précitée entre les tables et les tables auront une limite de dix personnes en extérieur.

– Les heures de fermeture de ces établissements seront au maximum à 02h00, et pourront être prolongées jusqu’à 03h00.

Hôtellerie et terrasses

Dans les établissements hôteliers, restaurants et terrasses, ainsi que dans les bars et restaurants de plage, la publication reflète diverses mesures :

– Dans les territoires en dehors des niveaux de risque, la capacité autorisée sera de 50 % à l’intérieur, et pourra être augmentée de 10 % si des mesures de maîtrise des risques sont appliquées qui garantissent un niveau élevé de ventilation et de contrôle de la qualité de l’air.

– Sur les terrasses extérieures, toutes les tables autorisées peuvent être occupées, en veillant au maintien d’une bonne distance de sécurité d’au moins 1,5 mètre entre les chaises aux différentes tables.

– Le service de bar et la consommation sont autorisés, en maintenant la distance susmentionnée. Les tables auront une limite de six personnes à l’intérieur et dix à l’extérieur. Aux niveaux d’alerte 1 à 4, les dispositions du document d’actions de réponse coordonnées seront suivies.

– Horaires : le document publié ce samedi dans le BOE souligne que l’heure de fermeture de ces établissements sera au plus tard à 01h00 et qu’ils cesseront de servir à 00h00.

Événements et activités de masse

Concernant les événements et activités de masse non ordinaires, le texte établit que les mesures de contrôle du risque de transmission du SRAS-CoV-2 proposées dans le document « Actions de réponse coordonnées pour le contrôle de la transmission du COVID seront appliquées ». 19′ à toutes les manifestations de masse qui répondent à la définition figurant dans ledit document.

Les organisateurs d’événements de masse, en coordination avec les autorités locales, doivent effectuer une évaluation des risques conformément aux dispositions du document « Recommandations pour les événements et activités de masse dans le contexte de la nouvelle normalité due au COVID-19 en Espagne », a convenu à la Commission de santé publique du Conseil interterritorial du Système national de santé.

Sur la base de cette évaluation, des mesures spécifiques supplémentaires de réduction des risques de transmission devraient être mises en œuvre si nécessaire. Cette évaluation des risques doit être mise à la disposition des autorités sanitaires si nécessaire.

En revanche, le document précise qu’il est interdit de fumer sur la voie publique ou dans les espaces extérieurs lorsqu’une distance interpersonnelle minimale d’au moins 2 mètres ne peut être respectée. Cette limitation s’appliquera également à l’utilisation de tout autre dispositif d’inhalation de tabac, pipes à eau, narguilés ou produits similaires.

De même, il ne sera pas permis de fumer, de consommer d’autres produits du tabac ou de consommer des cigarettes électroniques dans la zone désignée pour le public des événements et des activités de plein air de masse non ordinaires.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page