La technologie

Seulement 0,18% des personnes vaccinées avec Astrazeneca ont signalé des effets indésirables

Publication: vendredi 9 avril 2021 16:00

En Espagne, 985 528 personnes au total ont été vaccinées contre le COVID-19 jusqu’au 21 mars avec la préparation Astrazeneca, dont seulement 1792, 0,18%, ont déclaré avoir subi des effets indésirables, en particulier de la fièvre, des maux de tête et des douleurs musculaires.

Ce sont des chiffres du quatrième «  Rapport de pharmacovigilance sur les vaccins COVID-19  », que l’Agence espagnole des médicaments et des produits de santé (Aemps) a rendu public ce vendredi et qui rapporte que, sur le total de 6125119 doses de vaccins administrés jusqu’à cette période, 11 182 rapports d’événements indésirables ont été reçus (0,18%).

Dans le document, l’Aemps met en garde contre «certains événements indésirables» d’inflammation localisée chez les personnes vaccinées avec le sérum Pfizer qui avaient précédemment reçu des injections de comblement sous la peau du visage (par exemple, d’acide hyaluronique), entraînant si confirmé, la technique La fiche technique et la notice du médicament seront mises à jour.

L’Espagne a détecté cinq cas de thrombose du sinus veineux jusqu’au 21 mars. Pour l’Agence espagnole du médicament et des produits de santé (Aemps), « la relation causale avec le vaccin ne peut être exclue », mais soutient que le vaccin n’implique plus  » risque global « de thrombus.

«Bien qu’il n’ait pas été possible pour le moment d’identifier des facteurs de risque spécifiques tels que l’âge, le sexe ou des antécédents de troubles de la coagulation, la relation causale avec le vaccin ne peut être exclue», déclare Aemps dans son quatrième rapport de pharmacovigilance sur les vaccins.

L’un de ces cas impliquait la mort. Les cas de thrombose signalés, cependant, sont «très rares» et surviennent avec de faibles taux de plaquettes dans les 14 premiers jours suivant la vaccination.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page