La technologie

Sánchez remet en question les chiffres des infections à coronavirus dans la Communauté de Madrid

Publication: vendredi 9 avril 2021 10:49

Le président de l’exécutif ne croit pas aux nombres de contagions dans la Communauté de Madrid; selon lui, tous les cas ne sont pas enregistrés et il est préoccupé par les hospitalisations.

Dans une conférence pour informer les journalistes de l’avion qui l’emmène au Sénégal, Pedro Sánchez a envoyé un message de tranquillité après la suspension du vaccin AstraZeneca pour les enfants de moins de 60 ans et reste ferme sur le fait que le gouvernement respectera les objectifs fixés dans le plan de vaccination: qu’à la fin du mois d’août 70% de la population est vaccinée, 33 millions de personnes.

Il insiste sur le fait que d’ici la fin septembre, 78 millions de vaccins d’autres laboratoires arriveront en Espagne et ajoute que les communautés n’ont pas la capacité de rivaliser sur le marché international.

Sánchez assure qu’ils ne fonctionnent pas avec le scénario de prolonger à nouveau l’état d’alarme mais qu’en cas de pandémie, rien ne peut être exclu. Cet état d’alarme prend fin le 9 mai en principe.

Quant aux élections 4M, il estime que la droite est « dans une course au sac pour voir qui est le plus radical et que l’espace central sera décisif » et défend la stratégie du candidat PSOE, Ángel Gabilondo, car à son avis il a modéré la gauche et voit une égalité technique possible.

Il assure qu’il n’envisage pas de faire avancer les élections générales. Qu’après avoir passé la pandémie, il n’entre pas dans leurs plans. Il a l’intention d’approuver plus de budgets et se dit enthousiasmé par la possibilité de transformer le pays et l’économie

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page