La technologie

Sánchez annonce que le gouvernement fera don de 5 à 10% des vaccins à l’Amérique latine lorsque 50% des Espagnols seront vaccinés

Publication: jeudi 22 avril 2021 00:59

Le président du gouvernement, Pedro Sánchez, a annoncé que l’Espagne ferait don aux pays d’Amérique latine et des Caraïbes entre 5 et 10% des vaccins contre le coronavirus acquis pour cette année. Cela se produira une fois que 50% de la vaccination de la population espagnole sera atteinte.

Cela a été révélé dans son discours lors de la session plénière du XXVIIe Sommet ibéro-américain tenu à Andorre, précisant qu’au total, il y aura « au moins 7,5 millions de doses » du total que l’Espagne recevra cette année. De cette manière, Sánchez a souligné son engagement en Amérique latine et à garantir que l’accès aux vaccins soit « équitable et universel », pour justifier la décision du gouvernement.

Il a également tenu à préciser que cette annonce ne compromet en rien le plan de vaccination et n’affecte en rien l’engagement du gouvernement à atteindre l’objectif de 70% de la population espagnole vaccinée d’ici la fin du mois d’août.

Ainsi, selon le calendrier annoncé par Sánchez lui-même début avril, l’objectif de 50% serait atteint au cours du mois de juillet, puisque 25 millions de citoyens seront vaccinés d’ici le milieu de ce mois. Par conséquent, la livraison à ces pays serait effectuée « avant » août et sera distribuée par le biais du mécanisme COVAX, dont l’Espagne fait partie avec d’autres pays, avec le soutien de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) « en fonction des besoins. de chaque pays « estimé par cet organisme, a indiqué.

Le gouvernement prépare une proposition sur les brevets pour les vaccins

Lors de sa conférence de presse, le président du gouvernement a fait une autre annonce: le gouvernement prépare une proposition relative au débat public sur les brevets pour les vaccins COVID-19, insistant sur le fait que ceux-ci ne peuvent pas être «un frein» dans la lutte contre la pandémie.

Sánchez a insisté sur le fait que les droits de propriété intellectuelle « ne peuvent pas être un frein, ils doivent être l’une des solutions pour garantir la vaccination de la population mondiale dans les plus brefs délais ». Pour cette raison, a-t-il déclaré, l’Espagne veut « mener au sein de l’UE et de l’OMC un débat sur les brevets et sur l’accessibilité équitable et universelle au vaccin ».

Pendant ce temps, le gouvernement « travaille déjà sur une proposition que nous allons présenter aux membres de l’UE et au sein de l’OMC ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page