La technologie

Restrictions sanitaires pour Pâques et le pont de la fête des pères

Publication: mardi 9 mars 2021 19:17

Le Conseil Interterritorial approuvera ce mercredi les restrictions pour la Semaine Sainte qui, comme on l’a appris ce mardi, seront également étendues au pont de la Fête des Pères dans les communautés où c’est un jour férié.

De cette manière, les actions contre le COVID-19 seront menées pendant la période comprise entre le 17 et le 21 mars 2021 dans les territoires où c’est un jour férié le 19 mars; et du 26 mars au 9 avril 2021, dans le reste du territoire.

Le projet de santé fait une distinction entre les mesures obligatoires qui affectent les fermetures de périmètre, les rassemblements sociaux ou le couvre-feu; et des recommandations axées sur le niveau d’alerte de chaque communauté, les événements de masse et la campagne de communication conjointe.

Où y aura-t-il des fermetures de périmètre?

Seules les communautés autonomes des îles Canaries et des îles Baléares, en raison des particularités géographiques et logistiques qu’implique l’insularité, seront dispensées de respecter les fermetures de périmètre à Pâques et au pont de San José.

Le reste des communautés devra fermer le périmètre pendant ces deux périodes de vacances, bien que la fermeture du pont n’affectera que les autonomies dans lesquelles c’est un jour férié.

Heures de couvre-feu

Selon le document, le droit à la mobilité de nuit sera limité de 22h00 à 6h00. Cependant, le texte contient un « libellé alternatif » qui soulève la possibilité que cette fermeture soit à partir de 23h00, heure à laquelle le La Communauté de Madrid l’a établie à l’heure actuelle. Le Conseil interterritorial approuvera la décision finale.

Limitations sur les rassemblements sociaux

C’est une autre des mesures obligatoires. Selon le document, la permanence des groupes de personnes sera limitée à un maximum de 4, tant dans les espaces publics que privés, sauf dans le cas des cohabitants.

Comme dans le cas du couvre-feu, l’alternative possible est que des groupes de personnes soient autorisés à séjourner au maximum 4 dans des espaces publics fermés et 6 dans des espaces publics ouverts, sauf dans le cas des cohabitants. Dans ce cas, dans les espaces privés, les réunions seront limitées aux cohabitants.

Recommandations non obligatoires

Le projet recommande à toutes les autonomies de ne pas abaisser le niveau d’alerte dans lequel se trouve la communauté autonome à partir des deux semaines précédant le début de la Semaine Sainte, bien que les indicateurs soient favorables. Oui, les restrictions pourraient être augmentées pendant ces deux semaines.

Il est également demandé que des événements massifs de toute nature impliquant une agglomération ou une concentration de personnes ne soient pas organisés. De plus, il est précisé que les événements en espaces fermés suivront les règles de capacité et autres mesures établies en fonction du niveau d’alerte de chaque communauté autonome.

Enfin, il juge «pertinent» de mener une campagne institutionnelle pour éviter le relâchement des comportements, avec pour slogan «On ne sauve pas des semaines, on sauve des vies».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page