La technologie

Restrictions dues au coronavirus à Madrid, en Catalogne, en Andalousie, en Galice et dans le reste de la LACC

Publié: vendredi 04 juin 2021 07:57

Mercredi dernier, la Santé a approuvé avec la majorité de la LACC un nouveau plan d’action contre le coronavirus, qui bien qu’il ait eu le vote négatif d’au moins cinq régions, régira désormais des règles spécifiques dans les secteurs de l’hôtellerie et des loisirs.

Ces nouvelles orientations pointent vers différents aspects et, comme c’était le cas pour la stratégie précédente, elles reposent sur un critère par niveaux : les régions qui sont au niveau 1 ont la possibilité d’être plus flexibles (ce serait le cas de certaines de ces comme la Communauté Valencienne, les Baléares ou la Galice). Au contraire, ceux qui sont au niveau 3 (Madrid, Pays basque et Navarre) seront confrontés à des restrictions importantes – dans ces cas, l’industrie hôtelière est interdite d’ouvrir l’intérieur, tandis que les pubs et les discothèques doivent directement rester fermés.

Cependant, ce nouveau paquet de mesures ne modifie pas les décisions que certains territoires avaient déjà prises après la fin de l’état d’alerte. C’est-à-dire que le couvre-feu n’est toujours pas une obligation (après la décision de la Cour suprême des îles Baléares, seule la Communauté valencienne le maintient, bien que pour une courte période). De même avec les maximums de réunions — la Galice, la Navarre, la Catalogne, la Communauté valencienne et Murcie les maintiennent — et les fermetures de périmètre. On passe ici en revue les réglementations spécifiques à chaque région.

Andalousie

– Le gouvernement andalou a averti que les communes de plus de 5 000 habitants qui présentent une incidence cumulée de plus de 1 000 cas continueraient de fermer le périmètre, situé au niveau d’alerte 4, pour lequel la fermeture du périmètre et la suspension de toute non-activité sont décrétées. essentiel.

– Le Conseil a demandé la prolongation judiciaire des fermetures de Lora del Río et La Campana (Séville). Il a également demandé l’autorisation d’isoler La Algaba (Séville) et Bailén (Jaén).

– Étant en phase 1 de son nouveau plan de désescalade, en Andalousie l’hôtellerie peut ouvrir jusqu’à minuit, permettant un maximum de huit personnes à l’intérieur et dix à l’extérieur. En ce sens, les pubs et discothèques peuvent ouvrir jusqu’à 02h00 aux niveaux 1, 2 et 3.

Aragon

– Depuis ce vendredi 4 juin, il n’y a plus de commune confinée dans la région. En effet, le gouvernement régional a levé la fermeture du périmètre des aires de santé de base d’Ejea de los Caballeros, Gallur et Alagón.

– Les lieux de vie nocturne peuvent ouvrir jusqu’à minuit. La communauté est actuellement au niveau 2 des nouvelles mesures feu de circulation, c’est pourquoi elle a le pouvoir d’ouvrir ces commerces.

– L’hôtellerie a des conditions différentes selon la situation épidémiologique de la commune : au niveau 2, fermeture à 00h00, 50% intérieurs et 100% terrasses avec six clients par table. Au niveau 3, capacité intérieure d’un tiers et fermeture à 23h00.

Asturies

– Dans les situations épidémiologiques particulièrement graves, la Principauté évaluera la possibilité de demander à la Justice de fermer le périmètre de certaines zones.

– L’hôtellerie peut ouvrir jusqu’à 01h00 et jusqu’à six personnes par table sont autorisées.

Baléares

– La Cour suprême a supprimé le couvre-feu dans la région, ainsi que le nombre maximum de réunions. Cependant, le gouvernement avait déjà en tête de lever la restriction de mobilité dès samedi prochain.

– Concernant l’hôtellerie, toutes les îles peuvent ouvrir leurs terrasses à 100%. À Majorque et à Ibiza, il ne peut y avoir que quatre personnes par table, tandis qu’à Minorque, le nombre est de six et à Formentera huit. Sur cette dernière île, la fermeture est à 23h30, tandis que sur les trois autres, elle est plus tôt à 23h00.

– A partir du dimanche, l’intérieur et les terrasses des bars et restaurants pourront ouvrir jusqu’à minuit. Toutes les îles passent au niveau 1, puisque les îles Baléares sont l’une des zones avec le moins d’incidence.

les îles Canaries

– Dans l’archipel il n’y a ni couvre-feu ni fermeture de périmètre.

– Les réunions dans les espaces publics et privés sont limitées à un maximum de six personnes à Lanzarote, Tenerife et La Graciosa (niveau 2) ; et dix à Gran Canaria, Fuerteventura, La Palma, El Hierro et La Gomera.

Pour le moment, Lanzarote, Tenerife et La Graciosa sont au niveau d’alerte 2 ; et en alerte 1, Gran Canaria, Fuerteventura, La Palma, El Hierro et La Gomera.

Cantabrie

– La communauté autonome de Cantabrie a rouvert l’intérieur de l’hôtellerie, mais dans les municipalités de niveau 4 (Noja, Santoña et Corvera de Toranzo) et de niveau 3 (Santa María de Cayón, Entrambasaguas et Reocín), il reste fermé.

– Il n’y a pas de limite aux rassemblements sociaux, bien qu’il soit recommandé qu’ils ne dépassent pas quatre personnes.

Castille la Manche

– L’hôtellerie et la vie nocturne peuvent ouvrir jusqu’à 01h00, avec une capacité allant jusqu’à 75 % à l’intérieur et 100 % à l’extérieur. Il peut y avoir jusqu’à 10 personnes par table.

– Les spectacles, cinémas, théâtres, marchés, gymnases, salles de jeux et centres commerciaux ont également une capacité maximale de 75 %.

Castille et Léon

– Il n’y a pas de couvre-feu, de fermeture de périmètre ou de nombre maximum de réunions.

A partir de ce vendredi 4 juin, toutes les provinces passent du niveau 3 au niveau 2. Ainsi, les tables dans les bars pourront désormais être de dix personnes maximum.

– La capacité intérieure du restaurant peut occuper jusqu’à 75% avec des tables de six personnes et la consommation de bars interdite. En terrasses, capacité de 75 % avec des tables également pour six personnes.

Catalogne

– A partir de ce vendredi, les bars, restaurants, cinémas et salles de sport peuvent fermer à 1h00 du matin. De même, les centres sportifs augmentent leur capacité ; en particulier, jusqu’à 70 %.

En Catalogne, la limitation de dix personnes aux rassemblements sociaux est maintenue. L’hôtellerie peut ouvrir de 6h00 à 12h00, avec un maximum de six personnes par table. À l’extérieur, la capacité est de 100 %, mais à l’intérieur, elle est limitée à 50 %.

La communauté madrilène

– Madrid a choisi de ne pas confiner les aires de santé de base.

– Dans la capitale, les terrasses activées de manière exceptionnelle pendant la pandémie (appelées terrasses COVID) devront fermer à 0h00 à partir de ce vendredi.

– Concernant les horaires d’accueil, les bars et restaurants peuvent ouvrir jusqu’à 01h00, bien qu’il soit toujours interdit de consommer au bar. A l’intérieur, il ne peut y avoir que six personnes par table, huit sur les terrasses, d’une capacité de 50 et 75 % respectivement.

– Les magasins peuvent ouvrir jusqu’à 23h00, comme les gymnases. Les maisons de jeux et de paris, jusqu’à 00h00. L’interdiction des rencontres entre non-cohabitants dans les foyers a été supprimée, bien que la recommandation de les éviter soit maintenue. Sur la voie publique, un maximum de six personnes est recommandé.

Communauté Valencienne

– A partir de mardi prochain 8 juin, la région lèvera le couvre-feu, ainsi que la limitation des réunions.

– La vie nocturne peut être ouverte jusqu’à 2h00 du matin et les hôtels et restaurants jusqu’à 1h00 du matin, avec une dizaine de personnes par table et une capacité de 50% en salle et 100% en terrasse.

– Pour le moment, l’hôtellerie, après une nouvelle révision des mesures, peut fermer à 00h30, avec une capacité de 50% à l’intérieur et 100% à l’extérieur.

Estrémadure

– Dans cette région, l’activité hôtelière doit fermer à 01h00. La capacité est de 50 % en intérieur, avec six personnes par table, et de 85 % en extérieur, avec 10 personnes par table.

– Il existe un système de mesures et de jauges grâce au niveau d’alerte, de 1 à 4, avec des activités à risques selon le niveau. Actuellement, les communes de Jerez de los Caballeros et Arroyo de San Serván sont confinées ; au moins jusqu’au 9 juin, après ratification par la Cour de justice de la Communauté.

Galice

– Comme en Andalousie ou en Aragon, la fermeture municipale est maintenue dans les localités les plus touchées : à partir de demain 5 juin, les municipalités de Mos et A Pobra do Caramiñal entreront dans la liste. Il maintient également les villes de Lobios (Ourense), A Pobra do Caramiñal (La Corogne) et Mos (Pontevedra) confinées.

– L’interdiction des rassemblements de personnes ne cohabitant pas entre 01h00 et 6h00, tant en intérieur qu’en extérieur, ainsi que le maximum de 6 personnes en intérieur et 10 en extérieur est maintenu. Dans le reste des communes, les établissements de restauration peuvent être ouverts jusqu’à 01h00.

La Rioja

– La région passe au niveau 2, bien que le gouvernement régional continue de recommander que les réunions ne dépassent pas six personnes.

– Dans l’hôtellerie, la fermeture est fixée à 01h00, ce qui signifie également réduire les restrictions dans les intérieurs dans les intérieurs d’accueil, de loisirs et culturels, qui passent à 75%.

Murcie

– Pas de fermeture du périmètre régional, mais les communes avec plus de 250 cas pour 100 000 habitants et une augmentation de 80% de l’incidence par rapport à la semaine précédente peuvent être confinées.

– Il n’y a pas de couvre-feu, mais les activités non essentielles doivent fermer de 00h00 à 06h00. Il peut y avoir jusqu’à six personnes dans les réunions privées et les espaces publics.

Navarre

– Dans la Communauté autonome, il n’y a pas de fermeture de périmètre ni de couvre-feu. Il est recommandé que les réunions soient un maximum de 8 personnes de 3 unités de vie différentes au maximum.

– Les terrasses ferment à 01h00, tandis que les intérieurs ferment à 23h00. Cependant, selon les nouvelles mesures du Conseil interterritorial de la santé, ces commerces devront désormais fermer l’intérieur.

– A partir de ce vendredi, les grandes et moyennes surfaces peuvent augmenter leur capacité à 50%. Parallèlement à cela, il y a aussi 15 personnes qui font partie de groupes d’activités sportives dirigées.

Pays Basque

– Là-bas, l’activité hôtelière ferme à 00h00, il est toujours interdit de consommer au bar ou debout et il ne peut y avoir que quatre personnes par table.

– Il n’y a pas de couvre-feu ni de nombre maximum de réunions, bien qu’il soit recommandé de ne pas dépasser 6 personnes.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page