La technologie

Pedro Sánchez prédit qu’à la fin du mois d’août, 33 millions de personnes seront vaccinées

Mis à jour: mardi 6 avril 2021 13:33

Publié le: 06.04.2021 10:35

Pedro Sánchez a assuré que « nous sommes confrontés au début de la fin de la pandémie », et a rappelé que « la pleine normalité ne peut être rétablie que par la vaccination ». Et cela, a-t-il ajouté, a déjà commencé. Le Premier ministre a comparu lors d’une conférence de presse à Moncloa après la réunion du Conseil des ministres pour faire rapport sur les progrès de la vaccination.

Il a insisté sur l’importance de la vaccination: «Ce deuxième semestre, nous allons voir une accélération du processus de vaccination et à partir de ce deuxième trimestre les progrès seront plus significatifs» et a veillé à ce que toutes les forces gouvernementales soient dirigées vers «vacciner, vacciner et vacciner « . « Nous avons contracté plus de 87 millions de doses à recevoir entre le mois d’avril et le mois de septembre », a expliqué Sánchez.

Calendrier de vaccination

Comme prévu – et cela s’est répété – la semaine prochaine en Espagne, il y aura plus de personnes vaccinées avec le calendrier complet que de personnes qui ont signalé des infections. En mai, il est prévu qu’il y aura 5 millions de personnes vaccinées, en juin, 10 millions, dans la semaine du 19 juillet, 25 millions atteindront 33 millions de personnes à la fin août, atteignant ainsi l’objectif de 70%, comme ajouté .

On s’attend à ce que la semaine prochaine en Espagne, il y ait plus de personnes vaccinées avec le calendrier complet que de personnes qui ont signalé des infections.

« C’est la planification la plus conservatrice. Depuis le début du processus, la vaccination a été effectuée au fur et à mesure que les doses arrivaient. S’il y a eu des retards, c’est par les sociétés pharmaceutiques dans leurs expéditions. »

Il a également souligné que l’Espagne « a une couverture vaccinale avec au moins une dose chez les personnes de plus de 80 ans de 79% par rapport à la moyenne européenne de 60% ». Le taux de vaccination dans notre pays est, d’une manière générale, a-t-il dit, très positif.

87 millions de vaccins jusqu’en septembre

Concernant les quatre vaccins sur la table, il a rappelé qu’entre avril et juin l’entrée de 28 millions de doses d’AstraZeneca, Moderna, Pfizer et Janssen est prévue. « Nous aurons 3,5 fois plus de doses de vaccins que celles reçues au premier trimestre », et il a ajouté qu’il existe un autre vaccin, l’allemand CureVac, « ajoutant ses doses au troisième trimestre, nous prévoyons de recevoir 48 millions de doses. au total, nous avons contracté plus de 87 millions de doses entre avril et septembre « .

« Nous aurons 3,5 fois plus de doses de vaccin que celles reçues au cours du premier trimestre »

Il a expliqué que le premier registre de vaccination a déjà été lancé, en vue du certificat vert. « Il sera possible d’inclure de nombreuses données. Avec ce passeport, nous pourrons retrouver la mobilité en Europe », a déclaré Sánchez.

Il a demandé un dernier effort, a déclaré comprendre la fatigue causée par la pandémie, mais a assuré qu’il restait moins à «sortir de cette étape sombre et douloureuse».

«Je suis conscient que la pandémie est le test le plus difficile, mais je vous invite à revenir sur le passé il y a un an. Dans la partie la plus difficile de l’emprisonnement, nous nous demandions combien de temps durerait la pandémie. Aujourd’hui, nous approchons de la fin de ce cauchemar. Il reste moins … Nous devons encore nous protéger et nous ne pouvons pas baisser la garde. Je demande un effort de plus. Je comprends la fatigue, mais nous devons agir avec la plus grande responsabilité », a-t-il conclu.

Trimestre clé pour la vaccination

Ce lundi, 1,2 million de doses de Pfizer ont atterri dans notre pays (le plus gros envoi d’une seule entreprise à ce jour), et le ministre Darias a annoncé qu’à partir de maintenant, tous les lundis, la même quantité de ce vaccin sera reçue. Alors que l’inoculation des 1 056 500 injections d’AstraZeneca reçues jeudi dernier se poursuit.

Au total, notre pays ne recevra qu’au cours du mois d’avril plus de 6 millions de vaccins entre Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen. Et ce changement, comme ils insistent de Santé, augmentera au fur et à mesure que nous progressons dans ce deuxième trimestre: uniquement à partir du vaccin Janssen, d’une dose unique, 5,5 millions arriveront (300000 à partir de la seconde quinzaine d’avril), de sorte que l’état de cet antidote, capable de générer une immunité avec une seule dose, est présenté comme fondamental. Par ailleurs, Darias a mis en évidence les chiffres: 1 vaccin Johnson & Johnson sur 10 distribué en Europe ira dans notre pays.

Telle est la situation du vaccin par âge

En ce qui concerne la population âgée, selon les dernières données du ministère de la Santé (datées du 3 avril), l’Andalousie est la communauté qui a administré le plus d’injections aux plus de 80 ans, avec environ 96% dans la première dose et plus de 61,2% avec le régime complet.

Aucun n’a réussi à vacciner 100% des personnes de plus de 80 ans avec les deux doses. Celui qui est le plus proche, comme nous l’avons mentionné, est l’Andalousie. Ensuite, ils vont en Cantabrie et La Rioja, où plus de la moitié ont reçu le guide complet, comme on peut le voir dans le tableau suivant:

En revanche, par rapport aux autres groupes, les données de vaccination laissent des chiffres encore plus bas: seuls 4,3% des personnes entre 70 et 79 ans ont subi la première ponction, tandis que dans le reste le pourcentage varie légèrement: 11,3% d’entre eux entre 60 et 69 ans; 11,6% de ceux entre 50 et 59 ans; 10,6% des 25 à 49 ans et 4,9% des 18 à 25 ans. Le cas le plus frappant est celui des personnes âgées de 70 à 79 ans, qui atteignent encore des chiffres très bas. Cependant, de Health, ils insistent sur le fait que la tendance changera dans les semaines à venir.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page