La technologie

origine, tranches d’âge et efficacité

Madrid

Publication: mardi 13 avril 2021 16:08

Le vaccin de Janssen est le quatrième approuvé par l’Agence européenne des médicaments (EMA), derrière les antidotes bien connus de Pfizer, Moderna et AstraZeneca. L’Espagne aura, comme prévu, 5,5 millions de doses tout au long du deuxième trimestre. Mais un récent changement de stratégie chez Johnson & Johnson, qui a annoncé mardi qu’il retarderait les approvisionnements en Europe, remet désormais en question le moment de la réception des doses.

Le saut définitif de la vaccination

À l’heure actuelle, Health a déjà certifié que cette injection sera destinée aux personnes âgées de 70 à 79 ans. Et ce sera un facteur clé de la vaccination, car, avec cet antidote, chaque dose se traduit par une nouvelle personne immunisée contre le coronavirus.

Bien qu’elle n’ait pas la même efficacité que Pfizer ou Moderna (les pourcentages des deux sociétés, dotés d’une technologie d’ARNm très pointue, ont battu les records en matière de vaccination), comme le défend l’EMA, cette injection répond facilement à ce dont vous avez besoin de la société pour revenir à la normalité. Ce vaccin a été développé par la société pharmaceutique belge Janssen, elle-même filiale d’une entreprise beaucoup plus grande: le géant américain Johnson and Johnson.

Dans ce cas, contrairement aux autres injections, nous parlons d’un vaccin à vecteur viral qui, comme l’affirme le Center for Disease Control (CDC) américain, « contient une version modifiée d’un autre virus (le vecteur) pour leur donner des instructions importantes à nos cellules. « En d’autres termes, il s’agit d’un type d’injection plus » classique « et reconnaissable, qui trouve sa principale vertu dans l’économie de doses.

Quelle est l’efficacité du vaccin Janssen?

Selon l’EMA, il s’agit d’un vaccin aux «données solides» qui répond «aux critères d’efficacité, de sécurité et de qualité». Maintenant, comment a-t-il été testé? Quelle est sa capacité mesurée à mettre fin au coronavirus?

L’injection Janssen a été testée aux États-Unis, dans le cadre d’une étude impliquant des sujets de plusieurs régions du globe, comme l’Afrique du Sud, l’Amérique latine ou le pays d’Amérique du Nord lui-même.

Au total, 44000 personnes ont participé aux essais, bien que divisées en deux groupes: d’une part, 22000 d’entre elles ont reçu l’antidote, tandis que les 50% restants ont été soumis à un placebo – un type de substance qui manque de capacité curative. mais utile pour voir la réaction de la population dans ce type d’expérience.

De leur côté, les résultats cliniques sont clairvoyants: deux semaines après l’injection, il y a eu une réduction de 67% du nombre de cas symptomatiques de COVID-19 (il ne restait que 116 cas sur 19630 personnes). Autrement dit, ce même pourcentage, selon l’EMA, illustre son efficacité: 67%. Cela signifie que le vaccin était efficace à 67%.

Cependant, selon le guide technique de l’Interterritorial Health Council, sa capacité à vacciner est encore plus grande: dans le groupe des 65 ans et plus, l’efficacité atteint 82,4%, tandis que dans le groupe des 75 ans et plus il s’élevait même à 100%, de sorte que, selon cette entité, son efficacité totale passerait à 76,7% à 28 jours de vaccination, contre 14 jours mesurés par l’EMA.

Comment ce vaccin est-il conservé?

Le vaccin Johnson & Johnson peut être conservé et distribué à une température comprise entre 2 et 8 degrés, comme un réfrigérateur ordinaire, et peut être conservé dans des conditions stables pendant deux ans à une température comprise entre -25 ° et -15 ° C (au cas où il serait congelé) et environ 3 mois de conservation au réfrigérateur. Autrement dit, en plus de travailler avec une dose, la logistique de sa conservation est moins complexe que celle des autres vaccins.

Cependant, selon Health rappelle, après avoir percé le flacon pour extraire la première dose, le reste du vaccin doit être utilisé dans les 3 heures s’il est conservé à température ambiante (maximum 25 ° C) ou 6h s’il est conservé au réfrigérateur entre 2 ° C et 8 ° C. . «Une fois ce délai écoulé, le vaccin doit être jeté dans le conteneur de déchets biologiques», précise l’entité.

Effets secondaires?

Comme tout type de vaccin de ce type, les personnes qui bénéficient de cette injection sont susceptibles de subir des effets secondaires bénins. Ainsi, selon Health, les effets indésirables les plus fréquents étaient des douleurs au site d’injection (plus de 40%), des maux de tête, de la fatigue et des myalgies (environ 30%), des nausées (15%) et de la fièvre.

L’EMA, dans cette ligne, insiste sur le fait que ceux-ci «sont généralement légers ou modérés et disparaissent quelques jours après la vaccination». Il ajoute également d’autres types d’effets à la liste, tels que des douleurs au site d’injection, des maux de tête, de la fatigue, des douleurs musculaires et des nausées. Aussi, dans le document Santé, il est rappelé que l’utilisation du Paracétamol n’est pas recommandée avant l’injection (oui après, comme traitement), car pour le moment il n’y a pas de « données sur l’impact de ce médicament sur la réponse immunitaire » .

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page