La technologie

Office pour iOS est désormais compatible avec l’iPad – Microsofters

Le travail de Microsoft sur d’autres systèmes d’exploitation est très bon. Dans le passé, ne pas utiliser d’appareil Windows signifiait moins de prise en charge d’Office et d’autres services. Désormais, Microsoft propose un service exemplaire même sous Linux. Mais cette fois, nous devons parler de la prise en charge d’Office pour iOS, en particulier pour l’iPad.

L’iPad lance une toute nouvelle application Office

Microsoft a décidé il y a quelques mois de revenir sur ses hubs applicatifs. Nous les avons vus pour la première fois sur les appareils Windows Phone et ils ont réuni les différentes applications Office sous une seule application. C’était une excellente idée mais elle n’avait pas sa place en dehors de votre système d’exploitation.

Maintenant, Microsoft a ressuscité cette vieille idée avec la nouvelle application Office. Il combine Word, Excel et PowerPoint ainsi qu’Office Lens dans une seule application. Nous permettant de créer ou d’éditer des documents ainsi que de capturer du contenu pour l’intégrer ultérieurement dans nos documents.

L’application était disponible pour iOS mais, loin d’avoir une application adaptée à l’iPad. Après un certain temps à travailler sur l’application, elle peut maintenant être téléchargée sur n’importe quel iPad. De cette manière, une application est proposée qui nous permet d’accéder à nos fichiers et de travailler dessus.

Bien que cela renforce la valeur de l’iPad, Microsoft est intéressé par le fait qu’Office reste le roi de la productivité. C’est pourquoi il a créé une excellente application pour la tablette de Cupertino.

Dans le monde des tablettes Android c’est encore un système mal optimisé, Windows cherche à récupérer avec Windows 10X et Apple continue de balayer. Les méfaits de ses rivaux ont permis à l’iPad d’être la seule excellente alternative aux tablettes. Nous verrons si ChromeOS et Windows 10X peuvent enfin faire face à l’iPad de Cupertino.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page