La technologie

« Nous ne sommes pas des victimes, nous choisissons d’avoir cette vie »

Publication: mercredi 28 avril 2021 13:10

Une embuscade de plusieurs hommes armés a tué David Beriain et Roberto Fraile au Burkina Faso alors qu’ils faisaient leur travail. Un métier, celui de journaliste dans les zones de conflit, dont Beriain avait parlé à maintes reprises.

«Ce travail est un apprentissage continu de la nature humaine», a défendu Beriain. Un exemple de l’esprit de son travail, toujours à la recherche de la vérité. «Le journalisme est inventé, il faut bien le faire», a-t-il déclaré.

Beriain était conscient du risque auquel ils étaient confrontés simplement en faisant leur travail dans les zones de conflit, bien qu’il ait essayé de le minimiser. « Nous ne sommes pas des victimes, nous choisissons d’avoir cette vie », a-t-il expliqué.

Conscient qu’un jour leurs familles pourraient recevoir la nouvelle fatidique, Beriain était reconnaissant pour l’amour qu’ils lui ont donné: «J’ai eu de la chance dans la vie que les gens qui m’ont aimé m’ont aimé de la plus belle des manières. et radical possible, qui est libre. Même si cela signifiait qu’un jour le téléphone a sonné et qu’on leur a dit que David ne reviendrait pas. Et il faut comprendre que c’est une réalité, ce n’est pas une façon de parler ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page