La technologie

“Nous ne pouvons pas garantir qu’ils n’ont pas d’impact.”

Publié: lundi 17 mai 2021 19:12

Le ministère de la Santé a notifié 11061 nouveaux cas de coronavirus et 93 décès supplémentaires par rapport à vendredi dernier. Ainsi, le total cumulé des infections s’élève à 3 615 860 en Espagne, où la pandémie fait déjà 79 432 morts, selon le dernier rapport épidémiologique.

Concernant l’incidence cumulée, ce paramètre est de 151,82 infections au COVID-19 pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours. Ainsi, la tendance à la baisse de cet indicateur se poursuit, qui dans le rapport de vendredi s’établissait à 162,03 cas et touche désormais le seuil de risque moyen (150).

À l’heure actuelle, en outre, huit territoires sont déjà en dessous de 100 cas, avec Ceuta au niveau de “ nouvelle normale ”, et seules deux autonomies restent à risque extrême en raison de leur incidence: Euskadi (295,34) et Melilla (253, 80).

Ce sont des données que Fernando Simón a qualifiées lors d’une conférence de presse de “chiffres favorables”, malgré le fait que Castilla-La Mancha n’a pas été en mesure de mettre à jour ses données ce lundi.

Le directeur du Centre de coordination des alertes et des urgences sanitaires (CCAES) a souligné que pratiquement toutes les communautés autonomes ont une “tendance à la baisse”, mais a mis en garde contre les conséquences possibles des concentrations de personnes qui se sont inscrites après la fin de l’État. d’alerte: “Nous ne pouvons toujours pas garantir qu’ils n’auront pas d’impact sur l’évolution de l’épidémie”, a-t-il prévenu.

Cependant, Simón a indiqué que “les probabilités que cet impact soit très important diminuent de jour en jour car nous avons plus de population immunisée” en raison de l’avancée de la campagne de vaccination.

Concernant la pression hospitalière, elle diminue également: pour le moment, 6 923 patients sont admis pour COVID-19 dans les hôpitaux espagnols, contre 7 088 vendredi dernier.

Le taux d’occupation baisse légèrement par rapport au rapport précédent et s’établit à 5,54% – vendredi, il était de 5,65% -. En revanche, le nombre de patients dans les unités de soins intensifs (USI) tombe également à 1836 (contre 1899 vendredi), ainsi que le pourcentage d’occupation des lits critiques, qui s’établit à 18,66% (19,17% dans le rapport épidémiologique précédent).

Ces données viennent après le premier week-end complet sans état d’alarme et alors que la vaccination continue d’avancer, qui ce lundi a dépassé les sept millions d’Espagnols avec un calendrier bien rempli. En ce sens, le gouvernement maintient son objectif d’atteindre 70% de la population vaccinée d’ici la fin de l’été et Pedro Sánchez a fixé ce lundi une date pour le début de la vaccination de masse des moins de 50 ans, indiquant qu’il commencer en juin.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page