La technologie

Non, la Communauté de Madrid n’a pas «  sélectionné à la main  » 15 millions pour Atresmedia comme le dit Iglesias

Publication: mardi 4 mai 2021 19:47

La Communauté de Madrid n’a pas remis 15 millions d’euros à Atresmedia quelques jours après l’appel aux élections régionales, comme l’a assuré le candidat Unis nous pouvons aux élections 4-M, Pablo Iglesias, venu dire que donner loin Ces millions vont influencer la ligne éditoriale des journalistes et des professionnels de ce groupe. Certaines déclarations qui sont absolument fausses, comme indiqué ici:

– Premier mensonge: le gouvernement présidé par Isabel Díaz Ayuso n’a pas « acheté » Atresmedia, le groupe auquel appartient laSexta, comme il l’a dit. La vérité est différente: la division éducation du groupe Planeta, Aula Planeta, a remporté une section d’un appel d’offres public, tandis que les deux autres sections ont été remportées par la maison d’édition Edebé et la multinationale des technologies de formation Inentium, avec lesquelles ce groupe n’a aucun lien. Au total, la dotation des trois sections s’élève à 14,5 millions.

– Deuxième mensonge: cette concession n’a pas eu lieu il y a quinze jours et dans un contexte pré-électoral. Cette livraison a été décidée à l’été de l’année dernière, alors que les élections n’étaient pas à l’horizon immédiat.

– Troisième mensonge: il n’est pas non plus vrai que ladite livraison ait été «au doigt», comme l’a dit Iglesias, car elle a été convoquée par la procédure d’urgence. En effet, cela a été fait en raison du contexte de la pandémie, mais c’était à travers un concours public. Et ce n’est pas de l’argent pour rien. Grâce à cette concession, la Communauté de Madrid a lancé une plate-forme en ligne avec laquelle plus de 6 000 enseignants du primaire et du secondaire ont pu enseigner à environ 150 000 élèves madrilènes. Ils ont bénéficié de plus de 20 000 ressources numériques pour leurs matières, indispensables au bon déroulement des cours des jeunes.

-Et quatrième mensonge: cela n’a rien à voir avec l’Université privée du groupe Planeta. Son ouverture dans la capitale a reçu l’approbation de l’Assemblée de Madrid en 2020, il n’y a pas quelques jours. L’université est un projet qui développe des établissements d’enseignement depuis près de vingt ans: en Espagne, en France, en Angleterre, en Colombie … Plus de 25 centres avec plus de 100 000 étudiants de plus de 100 nationalités.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page