La technologie

mesures sanitaires et dates par communauté autonome

Publié: samedi 29 mai 2021 18:52

Les concours d’entrée à l’Université 2021 interdisent l’accès aux personnes suspectées de souffrir du coronavirus, l’entrée sans masque et la coïncidence dans le temps et l’espace des examens dans la même zone du bâtiment où ils se déroulent.

Comme dans les éditions précédentes, l’Ebau, ancienne Sélectivité, se divise en deux phases : la générale (langue et littérature, langue étrangère, histoire et un tronc commun selon la modalité Bac choisie) et la spécifique ou volontaire, où elles peuvent se faire un maximum de quatre examens.

La qualification pour l’accès à l’Université se calcule toujours en pesant 40% la qualification de l’épreuve et 60% la qualification finale de l’étape. On comprendra que les conditions d’accès sont satisfaites lorsque le résultat de cette pondération est égal ou supérieur à 5 points.

Le modèle d’examen plus flexible – il offre plus de questions au choix – qui a été adopté en 2020 à la suite de la pandémie, qui a obligé tous les étudiants à rester à la maison et à suivre les enseignements en ligne, sera répété.

Plus de 200 000 jeunes sont convoqués aux examens, dont plus de 90 % réussissent généralement. Les dernières mesures de prévention contre le coronavirus convenues par l’éducation, les universités et la santé pour Ebau 2021 exigent qu’aucune foule ou déplacement inutile ne se forme.

Les masques à valve sont interdits

Pour cela, il conseille d’agrandir les lieux d’examen ; répartir les élèves dans le plus grand nombre de salles de classe ; réduire la capacité des toilettes et des services ; limiter autant que possible la coïncidence dans le temps et dans l’espace des examens dans la même zone du bâtiment où ils se déroulent ; échelonner les entrées et les sorties et permettre à l’étudiant de se rendre dans les lieux les plus proches de son domicile pour réduire les transferts.

L’utilisation de masques à valve et le maintien d’une distance de sécurité interpersonnelle inférieure à un mètre et demi sont interdits.

Seules seront exonérées les personnes atteintes d’une maladie ou d’une difficulté respiratoire pouvant être aggravée par son utilisation ou qui, du fait de leur situation de handicap ou de dépendance, n’ont pas l’autonomie pour la supprimer, ou présentent des altérations du comportement qui la rendent non viable, seront seules exonérées. de l’utilisation du masque. Son usage.

Pas d’entrée pour les personnes présentant des symptômes

Les personnes présentant des symptômes compatibles avec la COVID-19, celles qui ont reçu un diagnostic de la maladie alors même qu’elles n’ont pas de symptômes et qui n’ont pas terminé la période requise d’isolement à domicile, ou celles qui sont en période ne pourront pas accéder au centre d’examen. quarantaine pour avoir eu un contact étroit avec un positif.

Concernant la ventilation, seulement s’il n’est pas possible d’obtenir une ventilation adéquate par ventilation naturelle ou mécanique, des filtres ou des purificateurs d’air (avec filtres HEPA) peuvent être utilisés.

Une fois l’évaluation terminée, il sera obligatoire pour les étudiants de quitter la salle de classe immédiatement et de le faire de manière échelonnée pour éviter les foules.

Si une personne commence à présenter des symptômes de COVID-19, elle doit rentrer chez elle dès que possible et si, pour une raison quelconque, elle doit être soignée, elle sera emmenée dans un espace séparé pour un usage individuel.

La personne affectée contactera le centre de santé ou le numéro de téléphone de référence de la communauté autonome, ou le cas échéant, avec son service de prévention des risques professionnels, et leurs instructions seront suivies.

Les résultats, avant le 25 juin

Les tests doivent se terminer avant le 18 juin 2021 et les résultats provisoires publiés avant le 25 juin 2021.

L’appel extraordinaire, une deuxième possibilité d’approuver ou d’élever le grade, se terminera avant le 16 juillet ou le 16 septembre dans le cas où la communauté autonome décide de le tenir en septembre.

Dates d’appel

– Murcie : l’escale ordinaire aura lieu du 1er au 3 juin ; l’appel extraordinaire du 30 juin au 2 juillet.

– Andalousie : l’escale ordinaire sera du 15 au 17 juin ; l’appel extraordinaire du 13 au 15 juillet.

– Castilla-La Mancha : l’escale ordinaire aura lieu du 7 au 9 juin ; l’appel extraordinaire du 29 juin au 1er juillet.

– Castilla y León : l’escale ordinaire aura lieu du 9 au 11 juin ; l’appel extraordinaire du 7 au 9 juillet.

– Communauté Valencienne : l’appel ordinaire aura lieu du 8 au 10 juin ; l’appel extraordinaire du 6 au 8 juillet.

– Aragon : l’escale ordinaire sera du 8 au 10 juin ; l’appel extraordinaire du 5 au 7 juillet.

– Catalogne : l’appel ordinaire sera du 8 au 11 juin ; l’appel extraordinaire du 7 au 9 septembre.

– Communauté de Madrid : l’appel ordinaire aura lieu du 7 au 10 juin ; l’appel extraordinaire du 6 au 8 juillet.

– Estrémadure : l’escale ordinaire aura lieu du 8 au 10 juin ; l’appel extraordinaire du 6 au 8 juillet.

– Galice : l’escale ordinaire aura lieu du 8 au 10 juin ; l’appel extraordinaire du 13 au 15 juillet.

– Asturies : l’escale ordinaire aura lieu du 8 au 10 juin ; l’appel extraordinaire du 6 au 8 juillet.

– Cantabrie : l’escale ordinaire aura lieu du 7 au 9 juin ; l’appel extraordinaire du 5 au 7 juillet.

– Navarre : l’escale ordinaire aura lieu du 2 au 4 juin ; l’appel extraordinaire du 23 au 25 juin.

– La Rioja : l’escale ordinaire aura lieu du 2 au 4 juin ; l’appel extraordinaire du 5 au 7 juillet.

– Pays Basque : l’escale ordinaire sera du 8 au 10 juin ; l’appel extraordinaire du 6 au 8 juillet.

– Îles Baléares : l’escale ordinaire aura lieu du 8 au 10 juin ; l’appel extraordinaire du 6 au 8 juillet.

– Îles Canaries : l’escale ordinaire aura lieu du 9 au 12 juin ; l’appel extraordinaire du 7 au 9 juillet.

– Ceuta et Melilla : l’escale ordinaire aura lieu du 15 au 17 juin ; l’appel extraordinaire du 13 au 15 juillet.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page