La technologie

Madrid améliore ses hospitalisations en raison de COVID-19 et il n’y a plus de communauté à risque extrême en raison de l’occupation des lits en soins intensifs

Mise à jour : mercredi 09 juin 2021 18:15

Publié: 09.06.2021 18:14

Le ministère de la Santé a ajouté ce mercredi 4 427 nouveaux cas de coronavirus et 23 décès aux données officielles qui rendent compte de l’évolution de la pandémie en Espagne ; Des chiffres qui reflètent une augmentation des infections et une diminution notable des décès par rapport à la veille, lorsque 3 504 nouvelles infections et 73 décès dus à la maladie ont été dénombrés.

Parmi ces nouvelles infections, un total de 2 160 ont été notifiées au cours des dernières 24 heures, et comme pour les défunts, il y a 10 communautés autonomes dans lesquelles les décès ne s’accumulent pas aujourd’hui.

L’incidence cumulée (IA) tombe à 111,91 cas pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, confirmant ainsi la baisse continue qui a été enregistrée ces derniers mois. Cette fois, il est réduit de deux points par rapport à l’IA de la veille.

Concernant les hospitalisations, il y a 3 704 patients COVID-19 admis, dont 1 040 sont aux soins intensifs. Ainsi, la pression dans l’usine est de 3% et dans l’USI elle est de 10,94 %. De plus, la communauté madrilène sort enfin du risque extrême après être tombée en dessous de 25 % et il n’y a plus de communauté dans cette situation.

Les chiffres de vaccination obtenus dans notre pays sont également très positifs. La moitié de la population à vacciner a déjà reçu au moins une dose du vaccin COVID-19. Cela signifie qu’environ 20 000 000 de personnes ont déjà commencé leur processus de vaccination.

Depuis le début de la pandémie, en Espagne, 80 332 personnes sont décédées du coronavirus et un total de 3 715 454 ont été infectées par la maladie et ont été confirmées par un test PCR.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page