La technologie

L’intérieur déploiera 64 200 agents à Pâques et insiste pour éviter les voyages: “Nous devons rester à la maison”

Publication: mercredi 24 mars 2021 21:03

Le ministère de l’Intérieur déploiera 64 200 soldats, dont des agents de la police nationale et de la garde civile, pour assurer le respect des restrictions convenues par la Santé et les autonomies face à la Semaine Sainte.

Cela a été annoncé ce mercredi par le chef de la branche, Fernando Grande-Marlaska, à l’issue de la réunion du Conseil interterritorial, dans une apparition dans laquelle il a rappelé que les communautés autonomes seront périmées fermées jusqu’au 9 avril et avec un couvre-feu entre le 23 : 00 et 06:00 heures, ainsi que les restrictions sur les réunions.

Marlaska a rappelé que ces mesures étaient déjà en vigueur le week-end dernier, coïncidant avec le pont de San Juan, au cours duquel – il a détaillé – plus de 162 000 contrôles ont été effectués sur des personnes et des véhicules qui ont abouti à 9 539 propositions de sanctions.

Dans la perspective des vacances à venir, le ministre a assuré que “ce déploiement disposera à nouveau de toutes les troupes nécessaires pour assurer l’efficacité” des mesures contre le coronavirus, et a annoncé le renforcement des actions pour protéger les victimes de violences sexistes, de la santé personnel et personnes âgées.

En revanche, le ministre de l’Intérieur a adressé un message à tous les chauffeurs avant les vacances: “Nous sommes toujours dans une situation exceptionnelle et nous devons rester chez nous et réduire au maximum la mobilité. Il n’est pas encore possible de planifier longtemps. -des voyages à distance », a affirmé.

En ce sens, il a indiqué que la DGT a adapté le déploiement des troupes pour les “courts trajets, circonscrits à la province ou à la communauté autonome” qui sont attendus à Pâques et que les restrictions à la circulation des véhicules lourds et spéciaux ont été suspendues. . qui étaient normalement imposées à ces dates, les jugeant “inutiles étant donné la diminution prévisible et nécessaire du volume du trafic”

Marlaska a également exprimé son inquiétude quant à l’évolution des indicateurs épidémiologiques et a reconnu que «l’énorme» effort de l’année dernière dans une pandémie a «tout le monde au bord de l’épuisement» et a appelé au respect des restrictions, garantissant que l’Intérieur le fera ». assurer sa conformité avec tous les effets et ressources nécessaires. ”

En ce sens, il a souligné que “l’objectif prioritaire est de sauver des vies”, mais aussi “d’éviter d’avoir à adopter des mesures plus sévères à l’avenir pour éviter une quatrième vague d’infections non désirée”.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page