La technologie

l’incidence tombe à 175, son plus bas niveau depuis fin août

Publication: lundi 1 mars 2021 18:36

Le ministère de la Santé a ajouté ce lundi 15978 nouvelles infections aux chiffres officiels qui reflètent l’évolution de la pandémie de coronavirus. Sur ces cas enregistrés depuis vendredi, 1 159 ont été signalés le dernier jour. De plus, 467 décès dus au COVID-19 ont été signalés au cours du week-end.

L’incidence cumulée (IA) s’élève à 175 cas de coronavirus pour 100 000 habitants, les meilleures données enregistrées depuis le 25 août dernier. « La situation s’améliore mais il reste des communautés autonomes qui doivent faire des efforts », a fait remarquer Fernando Simón, directeur de la Centre de coordination des alertes sanitaires et des urgences. Madrid, Melilla et Ceuta sont les seules qui continuent d’être exposées à un risque extrême en raison de l’IA.

L’épidémiologiste a également souligné lors d’une conférence de presse que le déclin de l’IA s’était déjà atténué et, bien qu’il devrait continuer « à observer des baisses dans les quatre prochains jours, il insiste sur le fait qu’il ne peut être garanti que le déclin se poursuivra plus tard.

La grave situation hospitalière persiste, avec 28,09% des lits de soins intensifs occupés par des patients COVID-19. « Nous sommes au maximum que nous avons observé au sommet de la deuxième vague. Ce ne sont pas de bonnes données. Nous nous améliorons mais elles ne sont pas bonnes », a déclaré Simón.

Depuis le début de la pandémie, en Espagne, 69 609 personnes sont décédées du coronavirus et un total de 3 204 531 ont été infectées par la maladie, confirmée par un test PCR.

L’Europe accélère le passeport COVID-19

La Commission européenne prévoit de présenter la première proposition de règlement pour le certificat de vaccination numérique en mars. Les 27 acceptent de mener à bien cette initiative et souhaitent que le passeport de vaccination soit prêt pour faciliter les voyages internationaux au sein de l’Union européenne cet été. Cependant, la mesure présente certaines complications politiques, opérationnelles et juridiques.

Comme l’a averti la chancelière allemande Angela Merkel, non seulement les personnes qui ont un « passeport de vaccination » pourront voyager, mais ce sera un système « complémentaire » supplémentaire pour permettre les voyages internationaux en toute sécurité au sein de la pandémie.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page