La technologie

l’incidence continue de baisser tout en enregistrant 336 décès par jour en moyenne

Mis à jour: samedi 20 février 2021 14:39

Publié le: 20.02.2021 14:37

Les indicateurs de la pandémie de coronavirus en Espagne continuent de baisser. Jusqu’à dix communautés autonomes abandonnent le risque extrême, et elles sont actuellement inférieures à 250 cas pour 100 000 habitants. En même temps que l’incidence cumulée diminue (122 points tout au long de cette semaine), il en va de même pour la pression hospitalière, bien que petit à petit. Par conséquent, nous ne devons pas encore nous faire confiance. Dans ce sens, la mortalité diminue parmi les groupes vaccinés.

Ainsi, l’évolution de la pandémie se poursuit à deux vitesses dans notre pays, car le taux d’occupation et les décès dans les unités de soins intensifs continuent d’être très élevés. Ce samedi, la Catalogne a notifié 2 081 nouvelles infections, ce qui porte le total des positifs dans la communauté à 544 983, et trois nouveaux décès (20 411 depuis le début de la pandémie). Il y a également eu une diminution du nombre d’admissions en service (82 de moins, 1 944) et en soins intensifs (sept de moins, 606), et le risque de repousse tombe à 261 points.

La diminution de l’incidence cumulée est plus prononcée dans des communautés comme La Rioja, où elle est presque réduite à un tiers. Dans les USI, l’occupation par COVID tombe à 37%. « Ces derniers jours, le taux de déclin que nous avons connu à La Rioja est d’environ 19% par jour contre 7% dans l’ensemble de l’Espagne », a déclaré le directeur de la santé publique de La Rioja, Pello Latasa. De plus, il a signalé un décédé par coronavirus (713 au total) dans une journée où, en revanche, les cas actifs passent de 449 à 437 (12 de moins qu’hier) et son incidence cumulée tombe à 211,50.

Une baisse qui intervient après un mois de restrictions sévères avec la fermeture des activités non essentielles et avec l’application du confinement dans toutes ses communes. La même chose s’est produite dans des territoires comme la Communauté valencienne, dont l’incidence cumulée est passée de 690 le 12 février à 295 seulement sept jours plus tard, des données similaires à celles enregistrées en USI: elle passe de 49% à 38% dans le même Rendez-vous. Il a notifié 1 155 cas le dernier jour et 65 décès.

« Plus les mesures sont restrictives, plus le déclin sera brutal », a rappelé l’épidémiologiste José Antonio López. De son côté, la Communauté de Madrid a enregistré une baisse des nouvelles infections à coronavirus, avec 1.802 cas contre 2096 signalés vendredi, alors que les décès sont passés de 33 à 39. De cette manière, elle accumule 588.405 infections tout au long de la pandémie et 15219 décès dus au coronavirus dans les hôpitaux. Comme dans d’autres communautés, la pression sanitaire continue de baisser: il y a 2 312 patients admis dans le service et 621 à l’USI.

En Navarre, 58 nouveaux cas ont été signalés (50 851 depuis le début de la pandémie) après avoir réalisé 1 603 tests diagnostiques, plaçant le taux de positivité à 3,6%. Là, aucun nouveau décès n’a été signalé au cours des dernières 24 heures (dans le décompte mondial, la communauté a signalé 1 084 décès à ce jour). Aux Baléares, les cas sont également en augmentation, avec 85 nouveaux (cinq de plus que la veille, 55 661 au total), mais de nouvelles victimes n’ont pas non plus été annoncées (le chiffre de 682 demeure). Son taux de positivité est de 2,95% et les admissions en service et en USI diminuent.

Et en Galice, 417 positifs (110 449) et dix autres décès (2 164) au cours des dernières 24 heures, avec 577 personnes hospitalisées, dont 163 en réanimation. En Cantabrie, les autorités ont ajouté 76 cas le dernier jour (24 259 au total), mais elles n’ont pas enregistré de nouveaux décès, le taux de mortalité reste donc à 512. Dans les hôpitaux cantabriques, 119 personnes sont admises (quatre de moins que la veille) , dont 26 à l’unité de soins intensifs (trois de plus). Son incidence cumulée est de 180 cas.

Nous nous rendons à Murcie, où 140 cas positifs ont été confirmés dans les dernières heures (au total, la communauté a enregistré 104 885) et dix nouveaux décès (1401), ce qui signifie deux décès et 20 cas supplémentaires par rapport à la veille. Dans la région, 1 727 sont actuellement touchés et 383 personnes hospitalisées, dont 109 en réanimation. De son côté, l’Andalousie a ajouté 1 634 cas (467 192 au total) et 46 décès (8 049) en une journée au cours de laquelle les hospitalisés sont tombés du pic enregistré en février. Séville est à nouveau la province qui a signalé le plus de décès, avec 17, suivie de Malaga, avec 12.

Au Pays Basque, 487 résultats positifs (148 443) ont été rapportés ce 20 février après avoir réalisé 9 747 tests diagnostiques. Concernant la situation des hôpitaux, 53 personnes atteintes de COVID ont été admises dans le service la veille et dans les USI, 146 personnes sont actuellement atteintes de COVID. Ici, 3 657 personnes sont mortes du virus depuis le début de la pandémie. Et dans l’autre archipel, aux îles Canaries, les autorités ont dénombré 112 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, de sorte que le total des cas accumulés dans les îles s’élève désormais à 39325, et trois décès, atteignant un total de 571 décès depuis le début de la pandémie. L’incidence accumulée à 14 jours est de 110,8 cas pour 100 000 habitants.

Une semaine de plus, nous vous demandons d’arrêter et de traiter ce chiffre, celui du défunt. Il est encore très élevé: 2354 personnes, soit une moyenne de 336 décès par jour.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page