La technologie

L’incidence augmente dans toutes les communautés autonomes à l’exception des Asturies et dépasse désormais 182 cas pour 100000 habitants

Publication: vendredi 9 avril 2021 17:59

Le ministère de la Santé notifie ce vendredi 10875 nouveaux cas de coronavirus et 149 décès supplémentaires du fait de la pandémie. Ainsi, le total cumulé des infections s’élève à 3 347 512 dans notre pays, où le COVID-19 a déjà fait 76 328 morts.

De son côté, l’incidence cumulée ne cesse d’augmenter: le dernier rapport épidémiologique la situe à 182,09 cas pour 100000 habitants au cours des 14 derniers jours, soit plus de sept points de plus que la veille, alors qu’elle était à 174,52, la valeur la plus élevée depuis mars 1. Cet indicateur augmente ce vendredi dans toutes les communautés sauf les Asturies, où il baisse très légèrement, à peine quatre dixièmes.

En outre, cinq territoires continuent d’être exposés à un risque extrême en raison de leur incidence: Melilla (494,97), Ceuta (465,55), Navarra (394,59), Madrid (324,31) et Euskadi (295,34).

Ainsi se poursuit la « tendance à la hausse au niveau national » que Fernando Simón a confirmé en début de semaine. Le directeur du CCAES indiquait alors que l’incidence augmentait entre un et deux points par jour, un rythme qui ces derniers jours s’est accéléré. L’ascension, selon Simón, bien que « appréciable », était « beaucoup plus douce » que lors des vagues épidémiques précédentes.

Simón a également indiqué lundi que cette tendance à la hausse se reflétait déjà dans la pression sanitaire. En ce sens, si ce vendredi le nombre total de patients hospitalisés a légèrement baissé chez 25 patients, soit 9 384, les admissions en USI continuent d’augmenter, qui sont aujourd’hui de 2 050, 26 de plus que la veille.

Le taux d’occupation des COVID baisse très légèrement au niveau des hôpitaux, où il s’établit à 7,48%, mais continue d’augmenter dans les lits de soins intensifs: la moyenne nationale est à 20,48%, alors que jeudi elle était de 20, 26%.

À cet égard, Melilla laisse le risque extrême en raison de l’occupation des lits de soins intensifs, un seuil d’alerte dans lequel La Rioja (37,74%), Madrid (39,27%) et la Catalogne (39,68%) se poursuivent.

Ces données arrivent également une semaine après la période des vacances de Pâques. En ce sens, Simón avait prédit que ses effets seraient visibles à la fin de cette semaine ou déjà au début de la suivante. « Bien sûr, il y aura un certain impact », prévoyait-il.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page