La technologie

Les poupées ERC, Junts et CUP semblent accrochées aux ponts catalans: « Nous voulons l’indépendance »

Publication: lundi 19 avril 2021 17:47

Les Mossos d’Esquadra ont enlevé une série de poupées suspendues comme si elles étaient accrochées sur des ponts sur les routes C-17 ou C-25. Ils incluaient un badge différent: un lié à ERC, un autre à Junts per Catalunya et un autre à la CUP. Une bannière avec un message menaçant est également apparue sur ces poupées: « 52%. Nous voulons l’indépendance. Premier avis. »

L’action n’a été revendiquée par aucun groupe, mais il a été indiqué que lors des dernières élections autonomes, les forces indépendantistes ont obtenu plus de la moitié des voix. Par conséquent, ils exigent que les parties tiennent leurs promesses.

Cet événement rappelle un autre qui s’est produit en 2017, lorsque plusieurs poupées sont apparues suspendues la tête en bas dans les villes de Vic et Tona, mais cette fois avec les distinctifs PP, PSC ou Ciudadanos. Il ne faut pas oublier que cette année-là, le conflit d’indépendance connaît des moments de tension maximale, puisque cette même année a eu lieu le référendum sur l’indépendance qui s’est terminé par des hommes politiques évadés et emprisonnés.

Ramón Espalder, secrétaire général des Unités par parti Avançar, a déploré l’événement et déclaré que « dans une démocratie, il n’y a pas de place pour les menaces ». De plus, il a rappelé ce qui s’est passé à Vic et Tona, montrant son «rejet le plus radical».

Il voulait également condamner ce qui s’était passé Raúl Moreno, député et porte-parole adjoint du CPS au Parlement de Catalogne. Sur son Twitter personnel, il a affirmé qu’il y avait « des menaces qui vont au-delà de la protestation » et a déploré la tension générée: « Combien de mal nous avons pu créer en Catalogne. Nous devons changer. »

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page