La technologie

L’éducation propose que les classes puissent revenir au même ratio d’élèves qu’avant la pandémie

Publication: mercredi 19 mai 2021 20:15

Le gouvernement propose désormais que les communautés autonomes puissent fixer le même ratio d’élèves par enseignant qu’avant la pandémie de l’année prochaine, à condition que la distance de sécurité soit maintenue. Cela se reflète dans un nouveau projet du ministère de l’Éducation cité par l’agence Efe.

Une possibilité qui représente un changement par rapport au projet précédent présenté aux communautés autonomes, qui prévoyait un maximum de 20 élèves par classe en éducation de la petite enfance et 25 élèves en primaire.

Le nouveau projet, en revanche, n’inclut pas ces limites, permettant ainsi de fixer les limites établies dans la réglementation régionale. Selon Efe, le département dirigé par Isabel Celaá a introduit ce changement à la demande de certaines communautés.

Le document envisage cependant de maintenir des groupes de coexistence stables ou des «groupes à bulles». Chez les nourrissons, cependant, les enfants seront autorisés à interagir entre des groupes de même niveau, en particulier dans les activités de plein air, telles que la récréation et les activités sportives.

En primaire, du 1er au 4e, il y aura aussi des groupes de bulles, tandis qu’en 5e et 6e l’organisation peut se faire comme un groupe stable en maintenant la distance de 1,5 mètre, avec la possibilité de fléchir jusqu’à 1,2 mètre. En secondaire, baccalauréat et PF, en revanche, une distance interpersonnelle doit être maintenue à l’intérieur de la salle de classe de 1,5 mètre, qui peut être abaissée à 1,2 mètre pour garantir la présence.

Comme la proposition précédente le prévoyait également, le masque restera obligatoire à partir de six ans, indépendamment du maintien de la distance interpersonnelle ou de l’appartenance à un groupe de bulles.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page