La technologie

Le PP remporte les élections de Madrid, Ciudadanos disparaît de l’Assemblée et Pablo Iglesias dit adieu à la politique

Publication: mercredi 5 mai 2021 02:50

Une fois le contrôle dans la Communauté de Madrid terminé, il est confirmé que le PP a remporté les élections régionales du 4 mai, ce qui place Isabel Díaz Ayuso comme principale favorite pour présider la région. Les populaires ont recueilli 1 620 213 voix dans la région, ce qui représente 44,73% du total compté et leur permet d’occuper 65 sièges à l’Assemblée.

Par rapport aux élections d’il y a deux ans, les populaires ont obtenu ce 4M près de 900 000 voix de plus qu’aux élections précédentes et plus du double des sièges qu’ils détenaient à l’Assemblée, avec un taux de participation de 76%.

Avec les résultats actuels, Isabel Díaz Ayuso avait besoin de quatre autres sièges pour atteindre les 69 qui marquent la majorité absolue à l’Assemblée. De cette façon, il aurait pu accéder directement à la Puerta del Sol. Cependant, il n’aura pas besoin d’être d’accord avec Vox en ne dépassant qu’avec son soutien le nombre de voix que l’ensemble du bloc de gauche a récolté. Ainsi, il n’aura besoin que de l’abstention de la formation de l’extrême droite, ce que Monasterio et Abascal ont déjà confirmé qu’ils faciliteraient.

En ce qui concerne le reste des partis, Más Madrid et le PSOE sont en deuxième position, à égalité à 24 sièges. Mónica García a dépassé Ángel Gabilondo en obtenant respectivement 614 477 et 609 979 voix, aboutissant à une surprise qu’aucun sondage n’avait prévu.

La dernière formation avec représentation est United We Can, qui avec 260 970 voix reste à 10 sièges. Après ce résultat, Pablo Iglesias a annoncé qu’il quittait la politique, démissionnant de tous ses postes. Enfin, Ciudadanos, qui était jusqu’à présent la troisième force de l’hémicycle, disparaît complètement de l’Assemblée de Madrid car elle n’atteint pas 5% des voix nécessaires pour y entrer.

Résultats des élections madrilènes de 2019

Les dernières élections pour la Communauté de Madrid ont eu lieu il y a un peu moins de deux ans, le 26 mai 2019. Ce jour-là, des élections ont également eu lieu pour le Parlement européen, les conseils municipaux de tout le pays et 11 autres communautés espagnoles.

À Madrid, 16 candidats ont été présentés, mais seuls six étaient représentés à l’Assemblée. Le taux de participation était alors de 68,08% et la victoire électorale est revenue au PSOE de Gabilondo, qui a remporté 27,31% des voix et 37 sièges. Derrière se trouvait le PP, qui a obtenu 22,23% de soutien électoral et 30 députés sous la direction d’Isabel Díaz Ayuso. Ciudadanos, dirigé par Ignacio Aguado, a été la troisième force la plus votée en ajoutant 19,46% du total compté, ce qui lui a permis d’obtenir 26 sièges à l’Assemblée.

Les deux partis suivants les plus votés le 26-M sont entrés à l’Assemblée de Madrid pour la première fois, puisqu’ils ne s’étaient jamais présentés aux élections dans cette région. D’une part, Más Madrid a recueilli 14,69% des voix et obtenu 20 sièges avec Íñigo Errejón en tête de liste; de l’autre, Vox, dirigé par Rocío Monasterio, a convaincu 8,88% des électeurs et obtenu ainsi 12 sièges. Moins de représentation à l’Assemblée avait United We Can Left United Madrid Standing, qui restait avec 5,6% des voix et 7 sièges avec Isabel Serra comme candidate.

Malgré le triomphe socialiste, Gabilondo n’a pas réussi à réunir suffisamment de soutien pour être nommé président de la Communauté. Oui, Díaz Ayuso l’a fait, qui s’est associé à Ciudadanos et Vox pour obtenir leur vote en faveur lors de la session d’investiture. De cette manière, le 14 août 2019, la chambre a investi le candidat populaire, avec 68 voix pour (une au-dessus de la majorité absolue) et 64 contre, de Más Madrid, PSOE et Unidas Podemos.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page