La technologie

Le CNI recherche des jihadistes syriens qui se sont faufilés à Ceuta pendant la crise frontalière

Publication: mardi 25 mai 2021 13:09

Plusieurs djihadistes de la guerre syrienne qui étaient «surveillés» par les services antiterroristes marocains ont traversé la frontière à Ceuta en profitant de la crise frontalière entre l’Espagne et le Maroc.

Selon La Vanguardia, les services de renseignement espagnols s’efforcent de localiser ce groupe de radicaux et travaillent en collaboration avec le pays voisin. Ces djihadistes ont été clairement identifiés par les services de renseignement parmi les images des personnes qui ont traversé le col d’El Tarajal.

Les radicaux, dont le nombre de membres n’a pu être déterminé, ont traversé entre lundi et mardi, dates auxquelles le service d’information marocain qui les a suivis a perdu de vue.

Désormais, le CNI recherche ces jihadistes dans la ville de Ceuta, où il a renforcé sa présence avec la Garde civile et la Police nationale. Selon les médias susmentionnés, l’agence a également vérifié que parmi les milliers de migrants qui ont traversé la frontière, des membres de l’armée marocaine se sont faufilés.

C’est une question qui inquiète les services de renseignement espagnols, qui s’emploient à retrouver le sort de ce groupe radical et à refaire leur voyage à Ceuta.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page