La technologie

Le 4 mai, il n’y aura pas de classe dans les écoles de la Communauté de Madrid en raison des élections

Mis à jour: mercredi 17 mars 2021 13:56

Publié le: 17.03.2021 12:49

Le 4 mai, les parents de la Communauté de Madrid ne pourront pas emmener leurs enfants à l’école. Le gouvernement d’Isabel Díaz Ayuso a décidé de déclarer cette journée sans travail dans les écoles de Madrid en raison de la tenue d’élections dans la région.

Cela a été annoncé par le président de la Communauté de Madrid avec le porte-parole récemment libéré Enrique Ossorio, également ministre de l’Éducation, lors d’une conférence de presse.

Cette mesure concernera tous les centres éducatifs publics et subventionnés de la Communauté de Madrid d’enseignement non universitaire, de l’éducation infantile de 0-3 ans au lycée, y compris les centres de formation professionnelle. Une décision qui touchera 1,2 million d’étudiants.

Ossorio a expliqué que l’arrêté royal appelant à des élections « établit une série de mesures complémentaires lorsqu’il y a des élections » et que l’une d’entre elles est « de déclarer les jours chômés pendant lesquels il y a des élections si elles ne tombent pas en vacances ». Par conséquent, « ce décret électoral indique clairement que ce jour-là ne fonctionne pas à des fins scolaires », a-t-il déclaré.

Au début de cette semaine et après tout précipité avec l’avance électorale annoncée par Ayuso, Ossorio avançait déjà cette mauvaise nouvelle pour les parents qui travaillent. « Il sera très difficile de concilier le développement des élections avec le développement de l’enseignement », a déclaré le conseiller pédagogique dans une interview sur TVE, bien qu’il expliquait alors que la décision finale d’annuler les cours venait des « autorités électorales ».

Ossorio a également souligné qu’une option viable pour ce jour serait « l’enseignement à distance », bien qu’il ait exclu cette possibilité car il est également nécessaire de « respecter le droit de vote des enseignants ce jour-là »: « Il est très probable que cela jour ne pourra pas avoir d’enseignement ».

Élections au travail et en semaine

Ce n’est pas courant, mais ce n’est pas la première fois qu’une élection a lieu un jour de semaine, en l’occurrence le mardi 4 mai. Dans cette situation, il est important de se rappeler quels sont les droits des travailleurs.

Plus précisément, ces lois sont incluses dans le décret royal 605/1999 du 16 avril, qui précise que « en ce qui concerne les travailleurs salariés », ainsi que les administrations publiques, « les mesures précises seront adoptées afin que les électeurs qui fournissent leurs services le jour du scrutin , ils peuvent avoir jusqu’à quatre heures gratuites pendant leurs heures de travail pour exercer le droit de vote, qui sera rémunéré « .

Cependant, ce règlement se réfère aux personnes qui ont des heures de travail à temps plein. Dans le cas de ceux qui ont un contrat partiel, les heures proportionnelles doivent être calculées, de sorte qu’elles soient comparables à celles du reste des travailleurs.

Règlement de Madrid

Cette base juridique change légèrement selon la communauté autonome en question. Et, dans le cas de Madrid, la résolution du 27 novembre 2015 de la Direction générale du travail, comprend une série d’heures spécifiques en fonction du type de journée de travail:

Dans le cas des travailleurs dont les heures de travail ne coïncident pas avec l’ouverture des bureaux de vote (ou le font pour une période de moins de deux heures), ils n’auront pas droit à un congé payé. ou plus et moins de quatre heures avec les heures d’ouverture des bureaux de vote peuvent bénéficier d’un congé payé de deux heures Les travailleurs dont les heures de travail coïncident en quatre heures ou plus et moins de six heures avec les heures d’ouverture des bureaux de vote auront un congé payé de trois heures. Les travailleurs dont les heures de travail coïncident en six heures ou plus avec les heures d’ouverture des bureaux de vote: ils bénéficieront d’un congé payé de quatre heures. Au contraire, les salariés qui, contrairement aux précédents, effectuent leur travail «loin de leur adresse habituelle ou dans d’autres conditions» auront également les mêmes horaires, mais dans ce cas pour voter par correspondance.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page