La technologie

L’Andalousie va vacciner les volontaires avec AstraZeneca « dans un mois » si le gouvernement ne décide pas avant les deuxièmes doses

Publication: lundi 10 mai 2021 17:16

Le président de la Junta de Andalucía, Juanma Moreno, a accordé au gouvernement central un délai d’un mois pour prendre une décision sur le vaccin AstraZeneca, sinon, a-t-il prévenu, la communauté commencera à administrer unilatéralement la deuxième dose aux moins de 60 ans. avec une dose que les volontaires soumettent et signent un consentement.

«Soit ils prennent leur décision, soit je le prends», a souligné Moreno dans une interview dans le «Ser», dans laquelle il expliquait que le ministère de la Santé a reçu un mois, «un délai raisonnable», et si une décision, l’Andalousie ne tiendra pas compte de sa recommandation actuelle.

En ce sens, il a appelé le gouvernement à «l’agilité» car cette semaine 200 000 doses d’AstraZeneca seront déjà accumulées «dans les congélateurs» sans pouvoir leur donner un débouché.

En outre, le président régional a assuré que de nombreuses personnes contactent l’administration parce qu’elles veulent prendre volontairement la deuxième dose et doivent leur dire «non» lorsque l’Agence européenne des médicaments «dit qu’il faut la mettre». « Que dois-je faire avec 200 000 vaccins en attente dans un réfrigérateur alors que des dizaines de milliers d’Andalousiens veulent se faire vacciner? »

En ce qui concerne les données de vaccination plus spécifiques, Moreno a expliqué qu’avec la première dose des différents types de vaccins, il y a déjà 34% de la «population cible» andalouse (plus de 16 ans) et il espère que d’ici la fin juin, elle aura atteint un chiffre proche de 50%.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page