La technologie

La vidéo de l’attaque brutale d’un policier lors des manifestations de Hásel qui a été la clé de l’arrestation de deux assaillants

Cette vidéo a permis à la police nationale d’identifier et d’arrêter deux des radicaux qui ont attaqué un groupe de policiers de l’unité de prévention et de réaction (UPR) à Madrid. L’un des détenus est celui qui a jeté un scooter pour que l’un des agents soit tombé au sol, tandis que l’autre est celui qui apparaît sur les images choquantes, frappant l’agent avec une énorme barre de bois à plusieurs reprises.

De plus, ils ont enregistré la scène de l’hélicoptère, quelques images dans lesquelles on peut distinguer à la fois celui qui lance le scooter et celui qui frappe brutalement l’officier de l’UPR à plusieurs reprises avec le bâton. Ses coéquipiers ne pouvaient pas faire grand-chose, car des coups pleuvaient sur eux, ainsi qu’un autre scooter.

Pour retrouver les attaquants, les agents ont examiné jusqu’à 400 heures de séquences. En ce sens, Manuel Marlasca, responsable des enquêtes de laSexta précise que «la brigade d’information a collecté des images enregistrées par des personnes présentes à la manifestation, par la police, par des établissements voisins, mais aussi par les stations de métro».

Finalement, ils ont trouvé l’attaquant sur l’immense bar en bois. Dans la vidéo, on voit le radical au moment de l’arrestation, dans lequel il porte les mêmes vêtements que le jour des attentats. Selon la police, il avait un dossier. « L’esthétique semble être celle de Redskin, mais il n’a prétendu faire partie d’aucun groupe spécifique », indique Marlasca.

De son côté, le scooter est mineur, il a donc été transféré dans les locaux du Groupe des mineurs de la police nationale. Cependant, de nouvelles arrestations ne sont pas exclues sur la base de ces images.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page