La technologie

La vaccination sera obligatoire en Galice avec des amendes allant jusqu’à 60000 euros pour ceux qui refusent

Publication: mardi 23 février 2021 10:28

La vaccination en Galice sera obligatoire. C’est la force du chef de la région, Alberto Núñez Feijóo, dont le gouvernement a approuvé mardi un nouveau projet de loi, en préparation depuis novembre dernier.

En ce sens, comme indiqué dans le document publié par la Xunta, la mesure est répertoriée dans la section «infractions mineures». Autrement dit, ne pas administrer l’injection, dans la plupart des cas, impliquera une sanction allant de 1 000 à 3 000 euros. Et il est défini comme suit: «Refus injustifié de se soumettre à des mesures préventives, consistant en une vaccination ou une immunisation prescrites par les autorités sanitaires, conformément aux dispositions de cette loi».

Maintenant, malgré le fait que cette section dans la grande majorité des cas soit considérée comme légère, il y a un moment où la peine pourrait être visiblement plus élevée. Comme indiqué dans le texte, dans la section sur les “infractions graves”, il est établi que le refus de se faire injecter pourrait être inclus “lorsqu’ils peuvent présenter un risque ou un préjudice grave pour la santé de la population, à condition de ne pas constituer une infraction. très grave “. Autrement dit, dans cette hypothèse, ne pas se faire vacciner entraînerait une amende comprise entre 3 001 et 60 000 euros.

Le problème est qu’à aucun moment on ne précise quel type d’actions entraînerait cette peine plus lourde. Bien que dans la section des infractions «très graves», on puisse lire qu’un agent de santé qui n’est pas mis en quarantaine peut obtenir une sanction très élevée, en ce qui concerne la non-vaccination, les idées ne sont pas aussi claires. Même ainsi, le simple fait que le refus de l’injection implique toute forme de réprimande légale est un précédent.

En ce sens, tel qu’établi par la loi jusqu’à présent, et comme le ministère de la Santé l’a défendu à plusieurs reprises, le vaccin ne devrait pas être obligatoire. Mais la majorité absolue dirigée par Feijóo au Parlement galicien a donné lieu à l’approbation de ce projet de loi ce mardi. Et, comme dans tous ces cas, la nouvelle mesure entrera en vigueur dans les prochaines 24 heures, une fois qu’elle sera publiée au Journal officiel de Galice.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page