La technologie

La troisième vague remet mais seules quatre communautés autonomes tombent en dessous du taux de positivité fixé par l’OMS

Publication: dimanche 21 février 2021 14:19

L’Espagne laisse la troisième vague derrière elle. Jusqu’à présent ce week-end, il y a eu une tendance à la baisse le mois dernier, cette semaine également avec 34% moins de positifs que samedi dernier.

Mais si l’on regarde les autres indicateurs de risque, la situation n’est pas si rose. L’occupation moyenne nationale des USI reste à risque extrême, avec deux communautés sur trois avec plus de 25% de leurs USI occupées par des patients COVID. À la tête de cette saturation se trouve Madrid: près de la moitié de ses lits en USI sont occupés par des patients atteints de coronavirus.

Il est vital que les infections diminuent pour que cette pression diminue, mais seules quatre communautés autonomes parviennent à être en dessous des 5% recommandés par l’OMS: La Rioja, les îles Canaries, la Galice et la Navarre. La concentration observée dans la Communauté valencienne, qui triple cet indicateur, est particulièrement préoccupante.

La situation des communautés autonomes

En examinant attentivement les données fournies par chaque territoire, nous voyons comment la Cantabrie ne notifie pas les décès dus au coronavirus pour le deuxième jour consécutif, ce qu’elle partage avec les îles Baléares, qui signalent 50 nouvelles infections.

La Communauté de Madrid a enregistré une baisse des nouvelles infections à coronavirus, avec 707 cas contre les 1802 signalés samedi, et également des décès, passant de 39 à 27, même si la pression hospitalière dans l’usine a augmenté. Parmi les nouveaux cas détectés à Madrid, 315 correspondent aux dernières 24 heures, selon le rapport épidémiologique quotidien du ministère de la Santé.

Euskadi, pour sa part, enregistre 337 nouveaux cas, enregistrant ses pires données de positivité (5,7%) de la semaine. Selon une étude d’Osakidetza, un patient sur cinq qui entre dans l’USI mourra des suites de la pandémie. Les points positifs tombent en dessous de 100 à Murcie, qui a signalé 10 décès au cours des dernières 24 heures.

Castilla y León a signalé 218 nouveaux cas et 13 décès, l’Andalousie certifie une diminution de 870 infections par rapport à la semaine dernière avec 1220 cas, la Navarre a transféré 57 nouveaux cas et l’Aragon, 162 infections sans décès.

La Catalogne clôt la semaine avec 1416 nouvelles infections et avec de bonnes nouvelles dans les USI, qui sont en baisse par rapport à 600 personnes admises.

La Galice a atteint 2176 décès dus au coronavirus après avoir enregistré quatre décès au cours des dernières heures. Il s’agit d’une femme de 74 ans décédée au CHUO et de deux hommes de 70 et 62 ans, respectivement restés admis au CHUVI et au CHUS. De même, Sanidade rapporte également un quatrième décès enregistré dans les dernières heures, celui d’une femme de 91 ans hospitalisée au CHOP.

Les îles Canaries ont enregistré 167 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, de sorte que le nombre total de cas accumulés dans les îles s’élève déjà à 39 492 dont 6 252 actifs, dont 83 sont admis à l’USI et 288 restent hospitalisés. De même, au cours des dernières 24 heures, quatre personnes sont décédées aux îles Canaries, un homme de 67 ans à Gran Canaria et deux hommes et une femme à Lanzarote, âgés de 80 à 94 ans.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page