La technologie

La santé propose d’interdire de fumer sur les terrasses même s’il y en a à deux mètres

Publication: jeudi 15 avril 2021 15h30

Le ministère de la Santé a sur la table un projet qui propose d’interdire de fumer sur les terrasses extérieures des établissements hôteliers et de restauration sur tout le territoire national, qu’il soit possible ou non de maintenir deux mètres comme distance de sécurité interpersonnelle. Quelque chose dont la secrétaire d’État à la Santé, Silvia Calzón, a confirmé qu’il continuera à être débattu lors de la prochaine réunion de la Commission de la santé publique.

« Les rapports font défaut. Ce sont des débats qui recherchent la plus grande protection », a souligné M. Calzón. Cependant, des sources régionales confirment à laSexta l’existence d’un projet, auquel l’agence EFE a eu accès. Selon EFE, la proposition Santé aurait « le double objectif d’agir sur le tabagisme comme facteur de risque d’infection et de contagion du COVID-19, ainsi que la nécessité de contribuer au contrôle de l’évolution de la maladie en Espagne ».

En été, Sanidad a convenu avec les communautés d’interdire de fumer dans la rue et sur les terrasses si la distance de sécurité de deux mètres ne pouvait être garantie. Mais maintenant, cela irait plus loin, avec l’interdiction de fumer, bien que cette distance puisse être appliquée.

La mesure n’est pas nouvelle. Il existe déjà six communautés autonomes qui interdisent la consommation de tabac, de cigarettes électroniques et de pipes à eau sur les terrasses extérieures quelle que soit la distance de sécurité de deux mètres. Ce sont les îles Baléares, les îles Canaries, la Cantabrie, la Communauté valencienne, les Asturies et l’Aragon.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page