La technologie

La nuit des émeutes à Barcelone se termine avec 14 détenus

Les Mossos d’Esquadra ont arrêté un total de 14 personnes samedi soir lors des émeutes lors de la manifestation à Barcelone en soutien au rappeur Pablo Hasél, a rapporté le corps dans un communiqué.

Sur ces 14 arrestations, trois étaient pour vol qualifié dans un kiosque et les 10 autres étaient liées au vandalisme et aux troubles publics. L’une de ces arrestations a eu lieu dans la matinée de ce dimanche.

La manifestation pacifique a commencé vers 18 heures et est venue rassembler environ 4 000 personnes; plus tard, vers 20h30, certains participants ont commencé à causer des dégâts sur la voie publique et à jouer dans une autre nuit d’émeutes, et ont même incendié une camionnette de la Garde urbaine à La Rambla avec au moins un agent à l’intérieur, qui a réussi à s’échapper indemne. .

La marche s’est bien déroulée jusqu’à ce que des groupes minoritaires de manifestants commencent à enlever les égouts et à les jeter sur les Mossos. Ils ont également lancé des feux d’artifice et incendié des succursales bancaires. La mobilisation s’est dirigée vers la zone la plus commerciale de Barcelone, où le onzième jour des altercations a commencé à se dérouler.

Les moments les plus tendus de cette rencontre ont sans aucun doute été vécus à Las Ramblas. Un groupe de personnes violentes a utilisé des pierres, des bouteilles et des pétards pour attaquer un poste de police de la Garde urbaine, ce qui a conduit les agents à se rendre sur les lieux des événements pour disperser la population concentrée.

À Sabadell, il y a eu un incident d’isolement: un groupe de manifestants a percuté un guichet automatique, sans produire d’incidents plus notoires. Ainsi, une nouvelle journée de manifestations a eu lieu qui a commencé tôt dans la journée, lorsqu’un groupe d’environ 60 manifestants a coupé l’AP7 sur son chemin à travers la ville et que quelques minutes plus tard, les Mossos ont expulsé.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page