La technologie

La moitié des Espagnols à vacciner ont déjà reçu au moins une dose du vaccin contre le COVID

Publié: mardi 08 juin 2021 18:47

La moitié de la population espagnole à vacciner possède déjà au moins une dose du vaccin COVID. Ceci est confirmé par la mise à jour des données de vaccination que le ministère de la Santé effectue chaque jour. Certaines données qui selon la ministre Carolina Darias montrent que la vaccination « se passe comme un coup de feu » en Espagne.

Selon le document, 50% des plus de 16 ans ont déjà reçu une dose. Au total, ce sont environ 20 000 000 de personnes qui sont en passe de se faire vacciner.

Ainsi, une nouvelle étape de la vaccination est franchie, qui se dirige vers le prochain objectif après avoir atteint les 10 millions de vaccinés la semaine dernière. Ainsi, le Gouvernement s’attend à ce que la semaine du 14 juin atteigne 15 millions de immunisés contre le COVID dans tout le pays.

Au cours des 24 dernières heures seulement, 465 000 doses ont été inoculées. La plupart d’entre eux ont été dirigés vers les groupes de vaccination prioritaires à l’heure actuelle, les tranches d’âge de 40 à 49 ans et de 50 à 59 ans. Parmi ces groupes, le premier compte déjà 19 % de personnes ayant reçu au moins une dose, tandis que le pourcentage s’élève à 77,9 % dans la tranche d’âge de 50 à 59 ans.

« Nous allons comme un coup de feu dans la campagne de vaccination, de sorte que ‘tout mauvais’ qu’ils disent soit terminé. Nous avons déjà 23% de la population (total) avec le calendrier complet et 41% avec, au moins, une dose Par conséquent , nous allons comme un coup et ils ne nous arrêteront pas », a souligné Caroline Darias lors d’une apparition au Sénat, où elle a déploré l’attitude de l’opposition au processus de vaccination.

Les objectifs de l’été seront-ils atteints ?

Toutes les communautés autonomes ont déjà commencé la vaccination des personnes entre 40 et 49 ans. La dernière à adhérer a été la Communauté de Madrid, qui a annoncé qu’elle convoquerait demain les premières personnes de ce secteur de la population.

Avec la vaccination de ce groupe avancée dans certaines parties du pays, plusieurs gouvernements régionaux ont osé dater la bande suivante : les personnes entre 30 et 39 ans.

Ainsi, Castilla-La Mancha espère démarrer avec ce groupe à la mi-juin, tandis que l’Andalousie ou la Cantabrie parlent de commencer la vaccination des moins de 40 ans début juillet. D’autres, comme les îles Canaries, le font déjà.

Si tel est le cas, les objectifs de faire vacciner 70 % de la population d’ici la fin août pourraient même être avancés. Pour que cela soit possible, Fernando Simón a déjà ouvert la porte pour se faire vacciner dans une communauté autre que celle de résidence pendant l’été. De cette façon, ceux qui sont en vacances pour une longue période dans une autre région pourront administrer le vaccin COVID en effectuant un changement temporaire de résidence sanitaire.

De même, la ministre de la Santé, Carolina Darias, a déjà fixé la date de vaccination des mineurs entre 12 et 17 ans. Selon les prévisions du ministère, ce groupe pourrait commencer à recevoir les premières doses deux semaines avant la rentrée scolaire. C’est-à-dire entre fin août et début septembre.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page