La technologie

La LACC peut s’adresser à la Cour suprême pour maintenir le couvre-feu ou la fermeture du périmètre après l’état d’alarme

Madrid

Publication: mardi 4 mai 2021 11:49

La Cour suprême aura le dernier mot sur les restrictions que les communautés autonomes veulent prendre après la fin de l’état d’alerte, comme le couvre-feu ou la fermeture du périmètre, qui diminuera à partir du 9 mai.

Jusqu’à présent, pour appliquer ces mesures, les gouvernements régionaux devaient avoir l’aval judiciaire des cours supérieures de justice, mais au vu de la disparité des positions qui peuvent être données – qui sont autorisées dans certaines et dans d’autres non – les autonomies désormais être en mesure de recourir à la Haute Cour, qui peut émettre de la jurisprudence.

Une nouveauté importante, car jusqu’à présent cela ne pouvait pas être fait. Comme laSexta a pu le confirmer, le Conseil des ministres inclura cette mesure dans le décret qu’il approuve ce mardi et qui prolongera plusieurs mesures du soi-disant bouclier social après la fin de l’état d’alerte.

Le décret approuvé par le Conseil des ministres ce mardi prévoit la prolongation de trois mois d’une batterie de mesures sociales liées à l’état d’alarme, comme l’avait annoncé Pedro Sánchez au Congrès à la mi-avril.

Jusqu’au 9 août également, la suspension des expulsions et des lancements de locataires vulnérables sans alternative de logement et la prolongation extraordinaire de six mois des baux d’habitation habituels, en plus de l’interdiction des coupures d’électricité, seront maintenues.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page