La technologie

« Ils savent ce qui se passe et n’ont pas décidé de suspendre »

Publication: samedi 13 mars 2021 17:56

La virologue et immunologiste de la SCCI, Margarita del Val, évoque les doutes que le vaccin AstraZeneca a engendrés par rapport aux cas de thrombose survenus dans un lot dudit vaccin.

Del Val rassure en déclarant que le nombre de cas est «drastiquement inférieur» à ceux qui surviennent normalement dans la population. «Lorsque les cas qui coïncident avec la vaccination sont comparés, c’est un nombre beaucoup plus faible», dit-il.

Pour le virologue, la différence est que les autorités enquêtent sur ces notifications, mais « elles ne trouvent aucune raison » pour que le plan de vaccination soit suspendu.

« Je fais confiance à deux sources: l’Agence européenne des médicaments et le Danemark. Le Danemark a depuis longtemps un système de santé qui surveille absolument tous les incidents que tout le monde a depuis sa naissance; ils ont tout sur une carte qui fonctionne depuis des décennies. Je sais ce qui se passe et j’ai décidé de ne pas suspendre. Je me ferais vacciner », explique Margarita del Val dans laSexta Noticias.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page