La technologie

« Ils n’ont retiré le vaccin d’aucun Espagnol »

Publication: mercredi 3 mars 2021 16:44

Isabel Díaz Ayuso défend les infantas Elena et Cristina après avoir appris qu’elles avaient été vaccinées contre le coronavirus lors d’une visite chez leur père, le roi Juan Carlos, aux Emirats arabes unis.

« Ils n’ont retiré le vaccin d’aucun Espagnol », a affirmé ce mercredi le président madrilène, arguant que les nourrissons ont été vaccinés en dehors de l’Espagne, où il y a « des règles différentes ».

« S’ils ont été vaccinés à l’extérieur, je n’ai rien à dire à ce sujet », a condamné Ayuso aux médias, lors d’un acte à Pozuelo de Alarcón.

Le même argument a été utilisé par le porte-parole national du PP, José Luis Martínez-Almeida, qui a également défendu ce mercredi qu’il n’y a pas de « mal » dans la vaccination des nourrissons, soulignant qu ‘ »ils ne sont pas de la famille royale » et que  » ils n’ont confisqué le vaccin à aucun Espagnol « .

Le maire de Madrid a également estimé qu ‘ »il n’est pas conseillé de mêler la monarchie au débat que cela peut provoquer », depuis -a-t-il ajouté- « depuis 2011. [Elena y Cristina] Ils ne sont pas la famille royale, mais la famille du roi, « donc » ce n’est pas une question de monarchie, mais une affaire privée.  »

En outre, il a ajouté que « contrairement à tous ceux qui ont profité de leur position, ils ne l’ont pas fait, ni n’ont retiré le vaccin à aucun Espagnol; il n’y a pas eu de mal. »

Polémique sur la vaccination d’Elena et Cristina

Le leader populaire s’est exprimé ainsi après que, mardi, ‘El Confidencial’ a avancé que les infantas avaient reçu le vaccin contre le COVID-19 la deuxième semaine de février, lors d’une visite au monarque émérite aux Emirats Arabes Unis. Selon ledit média, Juan Carlos I lui-même aurait également été vacciné à Abu Dhabi, où il vit depuis son départ d’Espagne l’été dernier, ainsi que l’ancien directeur du CNI Félix Sanz Roldán.

La nouvelle a généré une énorme polémique ces dernières heures et les infantas eux-mêmes ont reconnu avoir été vaccinés, à travers un communiqué publié par Elena de Borbón au nom des deux ce mercredi, dans lequel elle indique qu’on leur a offert la possibilité de se faire vacciner. «avoir un passeport de santé» pour rendre visite à son père régulièrement.

« S’il n’y avait pas eu cette circonstance, nous aurions accepté le décalage de vaccination en Espagne, alors que cela nous aurait correspondu », explique l’Infante dans sa note.

De son côté, la Maison royale s’est éloignée hier de la vaccination des infantas, assurant que l’actuel chef de l’Etat, Felipe VI, « n’est pas responsable des actes de ses sœurs » et que le roi et la reine Letizia et leurs filles « sera vacciné le cas échéant. »

Pendant ce temps, du gouvernement, ils demandent de « respecter les normes » et qualifient la vaccination des nourrissons d ‘ »erreur », déclarant qu’en agissant ainsi, ils rendent « un mauvais service à l’institution ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page