La technologie

ils expulsent près de 4000 personnes en bouteilles en une seule nuit

La Garde urbaine de Barcelone a expulsé un total de 3 959 personnes dans une opération conjointe avec les Mossos d’Esquadra pour avoir formé des agglomérations dans plus de 30 points de la ville tôt ce samedi.

Les plages de Barcelone ont été l’un des espaces publics avec les concentrations les plus massives, où quelque 1 200 personnes ont été expulsées, selon des sources municipales.

C’est le troisième week-end au cours duquel Urbana et Mossos expulsent des centaines de personnes des espaces publics de la capitale catalane après la fin de l’état d’alarme et la levée du couvre-feu décrété pour arrêter les infections au COVID-19 le 9 mai dernier.

Le week-end dernier, les images de responsabilité se sont répétées. La garde urbaine a dû quitter la zone en raison des énormes bouteilles qui abritaient des agglomérations avant minuit et qui ont ensuite déménagé à la Barceloneta, qui, après 1h00, était bondée.

Au total, 9055 personnes ont été expulsées de 22h00 le samedi à 6h00 le dimanche pour avoir formé des foules dans les espaces publics de la ville.

C’est une situation courante à Barcelone les soirs de week-end depuis que l’état d’alerte a été levé le 9 mai. C’est précisément ce jour-là que la Garde urbaine a dû expulser 7 100 personnes dans différentes agglomérations.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page