La technologie

en 2021, 75000 personnes nous ont visités, cinq fois plus que les Britanniques

Madrid

Publication: mardi 6 avril 2021 12:27

La grande majorité des touristes cette année 2021 sont d’origine française. Cela se reflète dans les données du National Institute of Statistics, qui montrent comment les voyageurs du pays gaulois ont précédé les Allemands, les Britanniques et les Américains.

En fait, selon les informations de l’INE, il s’agit d’un événement inhabituel. La France n’est pas historiquement le pays qui a envoyé le plus de touristes en Espagne, même pas dans l’histoire récente: par exemple, en janvier de l’année dernière, il y avait 714 288 touristes du Royaume-Uni contre 481 062 de ce territoire. Mais au fil des mois de la pandémie, les chiffres ont varié, au point qu’en août 2020, par exemple, 800 000 d’entre eux sont arrivés en Espagne.

La France est un «top 3» historique, généralement derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne. Mais en cette 2021, où le tourisme a subi un nouvel effondrement – seulement au mois de février l’arrivée des touristes a été réduite de 93,6% -, les chiffres sont très différents: la France double l’Allemagne, la seconde par la file d’attente, et même cinq fois le Royaume-Uni, le pays avec les voyageurs les plus fréquents en Espagne.

Îles Canaries, Catalogne et Madrid, destinations favorites

Les données proposées par l’INE sont particulièrement pertinentes compte tenu des controverses survenues ces dernières semaines dans la Communauté de Madrid, où les restrictions ont été visiblement plus laxistes que dans d’autres endroits. Surtout, en la comparant à la France, qui a fermé tout l’hôtellerie entre janvier et février.

Aussi, datées de février, les données sur les mouvements touristiques aux frontières de l’INE mettent en évidence que 8 500 touristes sont arrivés dans la capitale au cours de ce mois. Mais, comme cela s’est produit les autres années, Madrid n’est pas la région préférée des touristes, mais la troisième (du moins en début d’année). Avant les îles Canaries et la Catalogne; Cependant, il est frappant de voir dans quelle position les îles Baléares ont été reléguées, où en deux mois elles ont à peine accueilli 28 000 touristes.

La première position est pour les îles Canaries, qui ont réussi à rassembler 160.849 voyageurs entre janvier et février, dans des données qui, si l’on tient compte de l’historique, sont dévastatrices: juste un an avant que l’archipel ne reçoive 1,1 million de touristes. Avec ces chiffres, la grave crise qui secoue ce secteur depuis un an se poursuit.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page