La technologie

Données sur le coronavirus | L’Espagne dépasse les 80 000 décès dus à la pandémie et la Santé signale 4 984 nouveaux cas

Publié: mercredi 02 juin 2021 18:18

L’Espagne a enregistré 4 984 nouveaux cas de coronavirus au cours des dernières 24 heures, ainsi que 66 décès supplémentaires dus à la pandémie. Cela ressort clairement du dernier rapport du ministère de la Santé, qui situe le nombre total de contaminations à 3 687 762 depuis le début de la crise sanitaire, alors que les décès dépassent la barre des 80 000 et s’élèvent déjà à 80 049 dans notre pays.

Concernant l’incidence cumulée, ce paramètre s’élève à 118,54 cas de COVID-19 pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, soit 1,79 point de moins que la veille et toujours dans le seuil considéré de « risque moyen ».

À cet égard, Fernando Simón a déjà confirmé lundi lors de sa conférence de presse hebdomadaire que « les informations sur l’épidémie se stabilisent », avec une « baisse très lente » de l’incidence. Une évolution – a-t-il souligné – qui est « lente mais très stable depuis plusieurs jours maintenant ».

En ce qui concerne la pression sanitaire, le nombre d’hospitalisations pour COVID-19 tombe à 4 471, contre 4 655, portant le taux d’occupation des hôpitaux à 3,6%.

Le nombre de patients COVID dans les unités de soins intensifs (USI) diminue également, avec 1 236 admis ce mercredi, 49 de moins que la veille, et une occupation des lits de Critics qui chute à 12,85%. En ce sens, La Rioja est sortie d’un risque extrême en raison de l’occupation des soins intensifs, avec laquelle seule la Communauté de Madrid reste à ce niveau de risque maximal, avec 26,83 % de ses lits en soins intensifs occupés par des patients atteints de coronavirus.

Ceci, dans une semaine clé pour la campagne de vaccination, au cours de laquelle le gouvernement cherche à franchir la barrière des 10 millions d’Espagnols vaccinés avec le calendrier complet. En ce sens, la Commission de la santé publique a donné la veille son feu vert pour étendre la vaccination avec Janssen -qui avait déjà été administrée aux plus de 50 ans- au groupe des 40 à 49 ans.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page