La technologie

Deux navires mis en quarantaine dans le port de Valence après avoir enregistré des symptômes de COVID dans l’équipage

L’Autorité portuaire de Valence (APV) a autorisé l’accostage à deux de ses quais pour deux porte-conteneurs d’Algésiras et de Barcelone avec respectivement 6 et 4 membres d’équipage, présentant des symptômes de la maladie causée par le virus COVID-19.

Ce sont les navires Maersk UTAH, de la compagnie Maersk et avec 6 cas possibles de covid, et le Skiathos I, de la compagnie maritime Marfret et quatre cas présumés de covid, ont rapporté ce lundi des sources de l’APV.

L’offre faite par le port d’amarrer les deux navires dans des eaux intérieures sûres, loin de toute activité commerciale, a été acceptée par Foreign Health et par les compagnies maritimes elles-mêmes afin de pouvoir s’occuper plus facilement des personnes infectées.

Comme les sources l’ont souligné, un meilleur respect de la quarantaine requise dans ces cas et le respect des protocoles et des garanties sanitaires sont ainsi garantis lorsque des symptômes de COVID-19 apparaissent dans les équipages des navires dédiés au transport maritime de marchandises.

Les deux navires sont arrivés au port de Valence le 1er mai et, dans les deux cas, leurs gestionnaires ont signalé que leurs équipages avaient des marins présentant des symptômes de COVID-19.

Foreign Health, l’Autorité portuaire de Valence et les capitaines des navires agissent conformément aux instructions visant à isoler les contacts étroits que les membres d’équipage ont maintenus dans leurs navires respectifs. Jusqu’à présent, aucun marin n’a eu besoin de débarquer pour être soigné dans les hôpitaux valenciens.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page