La technologie

Darias admet que la décision du Royaume-Uni de garder l’Espagne hors de la liste des pays sûrs est « un bâton »

Publié: vendredi 04 juin 2021 10:40

Carolina Darias a qualifié de « bâton » la décision du Royaume-Uni de maintenir la recommandation de ne pas voyager en Espagne, inscrite sur la liste des pays teints en ambre en raison du risque d’infection par le COVID. Cela a été défini dans une interview sur Cadena SER après la décision du Royaume-Uni de garder l’Espagne hors de la liste des destinations sûres pour le tourisme en raison du risque de contagion par COVID.

Comme l’a souligné l’ambassadeur du Royaume-Uni en Espagne, Hugh Elliot, dans une interview à ‘Espejo Público’, la décision émane du risque de mobilité entre les communautés autonomes et de la différence d’incidence de la pandémie dans chacune d’elles.

Le ministre du Tourisme, Reyes Maroto, a qualifié la mesure de « stricte », et a assuré à laSexta que pour l’Espagne « cette exclusion de la liste « verte » des pays est « une mauvaise nouvelle ».

Comme l’a expliqué le diplomate, la « prudence » a prévalu dans la décision, malgré le fait que la volonté de se lancer dans le tourisme entre les deux pays « est réciproque ». Cependant, l’ambassadeur a souligné la facilité de mobilité entre les régions comme la raison pour laquelle le Royaume-Uni a décidé de garder l’Espagne comme « la même unité », malgré le fait que certaines régions espagnoles telles que la Communauté de Valence présentent un faible risque selon le Feu tricolore COVID fixé par le ministère de la Santé, puisque son incidence se situe entre 25 et 50 cas pour 100 000 habitants.

Hugh Elliot a ainsi félicité les bonnes données de ces deux territoires et a insisté sur la nécessité d’être « prudent » et d’être patient. « Les tendances sont bonnes, l’approche est positive. Nous espérons avoir de meilleures nouvelles », a déclaré le diplomate, qui a rappelé que jusqu’à il y a à peine deux semaines, les Britanniques étaient interdits d’entrée en Espagne. « En tant que gouvernement, nous recommandons de ne pas voyager dans les pays en ambre, mais ce n’est pas une interdiction », a insisté Elliot.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page