La technologie

c’est tout ce que nous savons sur ce sérum

Publication: mardi 20 avril 2021 09:08

L’Agence européenne des médicaments (EMA) rendra aujourd’hui sa décision sur l’analyse réalisée sur le vaccin contre le coronavirus Janssen. Il le fera après que la société pharmaceutique a interrompu sa distribution en raison de l’enregistrement de six thrombus parmi les près de sept millions vaccinés aux États-Unis.

Tout indique que l’EMA donnera le feu vert à son utilisation dans notre pays, tout comme le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) donnera le feu vert pour que son utilisation reprenne dans le pays d’Amérique du Nord.

En Espagne, ce sérum n’était pas encore inoculé. La semaine dernière, le premier envoi a été reçu, d’environ 150 000 doses, qui, en attendant la décision de l’EMA, sont stockés dans un entrepôt dont l’emplacement est inconnu pour des raisons de sécurité. Ce que nous savons, c’est comment, en principe, ces doses allaient être distribuées par les communautés autonomes:

Madrid 20900 doses Catalogne 24000 doses Euskadi 6.850 doses Navarre 2.050 doses Andalousie 26.150 doses Galice 8.500 doses Estrémadure 3.000 doses Iles Canaries 6000 doses Cantabrie 1.800 doses Castille et León 7.400 doses Asturies 3.100 doses La Rioja 1.000 doses Îles Baléares 3600 doses

À qui ce vaccin sera-t-il destiné?

À l’heure actuelle, Health a déjà certifié que cette injection sera destinée aux personnes âgées de 70 à 79 ans. Et ce sera un facteur clé de la vaccination, car, avec cet antidote, chaque dose se traduit par une nouvelle personne immunisée contre le coronavirus. Et, contrairement aux autres sérums, celui-ci ne nécessite qu’une seule injection.

Bien qu’elle n’ait pas la même efficacité que Pfizer ou Moderna, comme l’a souligné l’EMA, cette injection répond facilement à ce dont la société a besoin pour revenir à la normalité.

Contrairement à d’autres injections, nous parlons d’un vaccin à vecteur viral qui, comme le déclare le CDC, «contient une version modifiée d’un autre virus (le vecteur) pour donner à nos cellules des instructions importantes». En d’autres termes, il s’agit d’un type d’injection plus «classique» et reconnaissable, qui trouve sa principale vertu dans l’économie de doses.

Quelle est son efficacité?

Selon les données fournies par l’EMA, il s’agit d’un vaccin aux «données solides» qui répond «aux critères d’efficacité, de sécurité et de qualité».

L’injection de Janssen a été testée aux États-Unis, dans le cadre d’une étude impliquant des sujets de plusieurs régions du globe. 44 000 personnes ont participé aux essais, bien que réparties en deux groupes: 22 000 d’entre elles ont reçu l’antidote, tandis que les 50% restants ont été soumis à un placebo.

Les résultats cliniques étaient clairvoyants: deux semaines après l’injection, il y avait une réduction de 67% du nombre de cas symptomatiques de COVID-19 (il ne restait que 116 cas sur 19630 personnes). Autrement dit, ce même pourcentage, selon l’EMA, illustre son efficacité: 67%. Cela signifie que le vaccin était efficace à 67%.

Cependant, selon le guide technique de l’Interterritorial Health Council, sa capacité à vacciner est encore plus grande: dans le groupe des 65 ans et plus, l’efficacité atteint 82,4%, tandis que dans le groupe des 75 ans et plus il s’élevant même à 100%, donc, selon cette entité, son efficacité totale passerait à 76,7% à 28 jours de vaccination, contre 14 jours mesurés par l’EMA.

Comment est-il préservé?

Le vaccin Johnson & Johnson peut être conservé et distribué à une température comprise entre 2 et 8 degrés, comme un réfrigérateur ordinaire, et peut être conservé dans des conditions stables pendant deux ans à une température comprise entre -25 ° et -15 ° C (au cas où il serait congelé) et environ 3 mois de conservation au réfrigérateur. Autrement dit, en plus de travailler avec une dose, la logistique de sa conservation est moins complexe que celle des autres vaccins.

Cependant, selon Health rappelle, après avoir percé le flacon pour extraire la première dose, le reste du vaccin doit être utilisé dans les 3 heures s’il est conservé à température ambiante (maximum 25 ° C) ou 6h s’il est conservé au réfrigérateur entre 2 ° C et 8 ° C. . « Une fois ce délai écoulé, le vaccin doit être jeté dans le conteneur de déchets biologiques. »

Les effets secondaires

Selon Health, les effets indésirables les plus fréquents étaient des douleurs au site d’injection (plus de 40%), des maux de tête, de la fatigue et des myalgies (environ 30%), des nausées (15%) et de la fièvre.

Bien que ce vaccin ait été paralysé aux États-Unis après avoir détecté six cas de thrombus chez des femmes immunisées, la vérité est que dans le pays nord-américain, cette dose a été inoculée à près de 7 millions de personnes sans effets secondaires graves.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page