La technologie

« C’est le jour où plus de ruches peuvent vous donner »

Madrid

Publication: samedi 1 mai 2021 15:17

Les forces de gauche lancent un appel massif aux travailleurs pour qu’ils réalisent un changement qu’ils voient possible de la part du PSOE. C’est ainsi que l’a exprimé le candidat socialiste, Ángel Gabilondo, qui a qualifié le changement de gouvernement de «nécessité».

Un message similaire à celui qui a été entendu à Más Madrid. Mónica García appelle à une grande mobilisation pour battre tous les records de participation le 4 mai, se réclamant comme «une alternative à un gouvernement qui n’est pas une niche précaire».

Ce message d’unité a été vu lors de la manifestation du 1er mai, fête du Travail, avec Ángel Gabilondo, Pablo Iglesias et Mónica García soutenant la marche convoquée par les syndicats. Une journée ouvrière qui monopolise également les messages du Parti populaire.

Pablo Casado, qui a enroulé Isabel Díaz Ayuso dans une fête à Majadahonda, a décrit Pedro Sánchez comme « le plus grand danger pour l’emploi en Espagne », postulant le PP comme un « vaccin » contre le gouvernement central. Ayuso, pour sa part, a prédit que May « sera bleu d’espoir et de liberté ».

Tous deux ont critiqué la présence de membres du gouvernement à la manifestation du 1er mai, un jour qui, selon Ayuso, est « le jour où d’autres ruches peuvent survenir » pour les membres de l’exécutif.

De Ciudadanos, Edmundo Bal affirme que le PP « ne sait pas gouverner » sans eux à ses côtés, présentant ses dix engagements pour les élections aux côtés d’Inés Arrimadas, qui a également adressé un message à Pablo Iglesias, qui affirme que « il ne va pas reproduire les dégâts qu’ils font à Moncloa ».

Vox, pour sa part, a célébré ce que Rocío Monasterio a appelé « un jour de rébellion », Santiago Abascal critiquant que les syndicats aient réussi, dit-il, « la destruction de l’emploi ». En soutien au syndicat Solidaridad, Vox a stigmatisé les « mafias » de l’UGT et du CCOO au service des politiciens.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page