La technologie

Ada Colau annonce qu’elle quitte Twitter « indéfiniment » pour faire « de la bonne politique et être une bonne maire »

Mis à jour: dimanche 11 avril 2021 23:22

Publié le: 11.04.2021 23:21

La maire de Barcelone, Ada Colau, a annoncé qu’elle quittait le réseau social Twitter «indéfiniment» parce qu’elle voulait «faire de la bonne politique» et que ce réseau «l’enlève», affirme-t-elle. Colau a annoncé qu’il quittait le réseau de micro-messages via son profil Facebook, dans un message dans lequel il souligne qu’il s’agit d’une décision «sans drame ni victimisation», mais «très rationnelle».

«Pendant des mois, j’envisageais de quitter Twitter. Le 3 mars, j’ai décidé de l’essayer, sous prétexte que c’était mon anniversaire. Le test pilote a été un succès, alors aujourd’hui j’annonce que je quitte Twitter indéfiniment», a avancé Colau .

«Twitter ne m’aide pas à faire de la bonne politique et je la laisse. Je continuerai dans d’autres réseaux moins polarisés et moins accélérés», phrase Colau, qui souligne qu’il est proposé «de faire de la bonne politique, une politique qui transforme la réalité et s’améliore la vie des gens, pour être une bonne maire pour ma ville et, dans la mesure du possible, pour être une meilleure personne.  »

Le maire regrette que Twitter ait été rempli de « faux profils anonymes qui enivrent et incitent à la haine, beaucoup d’entre eux même achetés avec de l’argent (bots) par l’extrême droite », dit-il. Il critique également qu’il semble que vous ayez à dire « à propos de tout, tout le temps », et conclut qu’il s’est rendu compte qu’il est une « meilleure personne en dehors de Twitter », car dans ce réseau, il est « très facile de se retrouver s’engager dans des discussions et des combats avec des adversaires politiques « .

« La politique a beaucoup de bruit, de testostérone et de proclamations de tweet faciles, et elle a besoin de plus d’empathie, de complexité, d’écoute, de pédagogie et de nuances », souligne-t-il. «Pour que l’amour vainc la haine, c’est arrivéerci Twitter», ajoute la maire dans ses adieux à ce réseau si utilisé par la classe politique.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page