La technologie

35,1% des Espagnols ont pleuré pour la pandémie et 23,4% ont eu «très peur» de mourir du COVID-19

Mis à jour: jeudi 4 mars 2021 13:33

Publié le: 04.03.2021 12:22

23,4% des Espagnols reconnaissent que pendant la pandémie ils ont eu «très ou assez peur» de mourir d’un coronavirus, selon une enquête publiée ce jeudi par la CEI et qui réduit à moins de la moitié le pourcentage qui ressentait la même chose en novembre. même, et c’était alors 58,4%.

L’enquête sur la santé mentale en pandémie du Centre de recherche sociologique (CIS), qui a été réalisée entre le 19 et le 25 février, révèle également que 68,6% des Espagnols ont souffert «beaucoup ou beaucoup de peur» quant à la possibilité de décès de un parent ou un être cher, tandis que 72,3% ont ressenti la même inquiétude en raison de la peur d’infecter leur environnement le plus proche.

L’enquête réalisée sur un échantillon de 3083 entretiens révèle que 35,1% des Espagnols ont pleuré en raison de la situation pandémique et de la peur de mourir par COVID, la tranche d’âge la plus identifiée se situe entre 55 et 64 ans, où 26,2% des les réponses sont données.

En outre, l’enquête CIS révèle que 51,9% se disent «fatigués ou avec peu d’énergie», 41,9% ont eu des problèmes de sommeil et 38,7% disent souffrir de maux de tête, entre autres problèmes tels que des battements cardiaques rapides, des étourdissements ou des évanouissements. .

Les répondants admettent que la pandémie a entraîné des changements chez les mineurs et jusqu’à 72,7% disent que leurs enfants ou petits-enfants ont subi des «sautes d’humeur», 78,6% des «changements de mode de vie» et 30, 4%, des modifications du sommeil.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page